• Harold Allnut

    Créée le Vendredi 07 Janvier 2011
    Modifiée le Mardi 09 Septembre 2014

    BIOGRAPHIE

    Harold Allnut est un personnage DC appartenant à l’univers Batmanien. Il a été créé par Denny O’Neil et Denys Cowan et il est apparu pour la première fois dans «Question #33» en Décembre 1989. Harold est l’un des nombreux alliés de Batman . Très intelligent et très doué en mécanique, il sera d’une aide précieuse pour le Chevalier Noir malgré son terrible handicap : il est bossu et est muet. Ce personnage, mal connu, a été remis au goût du jour lors de la saga «Silence». Il est aujourd’hui décédé. Pouvoirs et Capacités. Harold n’est qu’un homme : il n’a aucun super-pouvoirs et compte tenu de son handicap, il n’a aucune aptitudes physiques particulières. Mais Harold était un véritable génie dans le domaine de la mécanique et de l’électronique. Selon Batman lui-même, il avait le «don de parler aux machine». Ainsi, il aura, pendant quelques temps, un rôle crucial dans la mission de Batman en perfectionnant et réparant les gadgets du Croisé Masqué. Environnement, costume et gadgets. Harold a donc un corps difforme : c’est un bossu et de même, il ne sait pas parler. Il vit avec Bruce et Alfred au Manoir Wayne et avait son atelier dans la Batcave où il trouvait tout le matériel nécessaire pour exercer sa passion. Points Faibles. Tout d’abord, Harold n’est qu’un homme et en tant que tel, il n’a aucun pouvoir : il vieillit et une simple balle suffit à le tuer. De même, du fait de sa maladie, Harold a souvent été mis de côté par la société et il s’est renfermé sur lui-même, ne vivant que de sa passion pour la mécanique et l’électronique. Malgré tous les moyens qu’il avait, Batman n’a jamais pu guérir le corps d’Harold et celui-ci, même après avoir été accueilli dans la Bat-Family en a toujours souffert.

    DANS LES COMICS

    Harold est apparu pour la première fois lors de «Question # 33» (Décembre 1989) : dans cette histoire, il est expulsé de sa maison et doit aller vivre dans les banlieues de Gotham. Laissé pour compte par la société, il est seul et ne vit que de part sa passion : la mécanique et l’électronique. C’est dans «Batman # 448» (Juin 1990) que le personnage apparaît vraiment dans l’univers Batmanien : ici, il rencontre le Pingouin . A l’époque, celui-ci ne tenait encore par «l’Iceberg Lounge» est vivait de ses larcins. Le criminel va profiter de la solitude d’Harold pour l’enrôler dans son équipe et le convaincre de lui construire des armes. Très bien équipé, le Pingouin va lancer une vaste vague de crime sur Gotham et considérablement s’enrichir : il avait même promit la moitié du butin à Harold. Mais l’homme au parapluie mentait et il comptait se débarrasser du bossu muet. Mais le Chevalier Noir va arrêter le Pingouin et il va sauver Harold. Voyant la détresse du malheureux et son incroyable potentiel, Batman décide de lui offrir un toit, un but mais surtout, son amitié. Il lui révèle alors son identité secrète et l’emmène vivre avec lui à la Batcave et au Manoir Wayne . Il va alors devenir le mécanicien privé de la Batfamily : il avait trouvé un but et des amis mais malheureusement, Batman n’a jamais pu le faire guérir et Harold restait prostré dans son Silence .


    Lors de saga «Knightfall», il voit Jean Paul Valley devenir un nouveau Batman bien plus sombre et plus violent. Il décide de se cacher et d’aider Nightwing et Robin à l’arrêter et à permettre à Bruce de reprendre son masque. Peu de temps après, Harold conçu le costume noir et bleu de Nightwing . Lors de «No Man’s Land», Gotham fut frappée par un violent tremblement de terre. La ville fut dévastée et le Manoir ainsi que la Batcave furent détruits. Harold décide alors d’aller dans la ville pour aider les gens comme il le pouvait. Pendant un certain temps, Batman mais aussi les fans de l’univers DC perdront sa trace. Le personnage réapparaît lors de la saga «Silence» dans «Batman #619» (la onzième partie du récit en Novembre 2003). Ici, Harold est à la solde du criminel Silence et il avait placé tout un dispositif de circuits dans le Bat-Ordinateur qui servait à transmettre au Chevalier Noir des messages subliminaux. Batman découvre le pot aux roses et est furieux : il veut savoir pourquoi son allié l’a trahi. Harold l’avait fait pour être heureux. En effet, Silence (alias Tommy Elliot , ami d’enfance de Bruce Wayne et éminent chirurgien) avait pu réparer le corps difforme d’Harold et lui permettre aussi de parler. En échange de cela, le pauvre devait aider le criminel. Batman, touché, comprends son allié et est décidé à lui pardonner. Alors qu’Harold allait lui révéler l’identité de Silence , celui-ci lui loge deux balles dans la tête, le tuant sur le coup.


    Lors de «Batman #620», Batman a enfin trouvé le nom de Harold : il s’appelait Harold Allnut . Le Chevalier Noir enterre son ami sur une colline proche du Manoir Wayne , proche de sa maison et lui rend un dernier hommage.

    DANS LES SÉRIES TV

    Harold n’apparaît dans aucune série TV de l’univers DC. Néanmoins, on trouve quelques références sur lui notamment dans l’épisode «Le Super Mécanicien» de Batman TAS. Ici, l’on apprend que l’homme qui a conçu la Batmobile n’est autre qu’Earl Cooper, un génie de la mécanique. Comme dans les comics, c’est Batman qui lui a donné un but et il sera, lors de l’épisode, manipulé par le Pingouin .


    DANS LES FILMS

    Ici aussi Harold n’apparaît dans aucun des films mais le personnage de Lucius Fox (dans les deux films de Mr Nolan) et ses incroyables aptitudes pour concevoir les gadgets de Batman peuvent laisser penser à un clin d’œil à Harold.

    CITATIONS

    Batman : «Pourquoi… M’avoir trahi ? Je vous aurais donné tout ce dont vous aviez besoin. Je vous avait tout donné. Une maison. Un But. Quelles trente pièces d’argent vous a-t-on promises ?» Harold : «Le bonheur.» Harold : «C’était important pour moi. Vous m’aviez tant donné. Je ne voulais rien vous demander de plus. Il m’a dit qu’il me guérirait, qu’il soignerait mon mutisme, qu’il m’aiderait à me tenir droit. J’ai pensé que même si on me piégeait…Vous êtes mon héros. Vous l’emporteriez… Pardonnez-moi.» Batman : «Avec le temps, j’ai usé de toutes mes ressources pour réparer le corps d’Harold. Mais la médecine n’est pas comme le crime. Il n’y a pas toujours une réponse.»