• Epouvantail (L')

    Créée le Vendredi 14 Novembre 2008
    Modifiée le Dimanche 07 Septembre 2014

    BIOGRAPHIE

    Le docteur Jonathan Crane alias l’Épouvantail ou Scarecrow en anglais est l'un des nombreux personnages de l’univers Batman à avoir commencé comme vilain secondaire (années 40) avec seulement deux apparitions cette année-là avant de prendre de l’ampleur et d’atteindre le titre de super vilain et d’affronter beaucoup plus régulièrement Batman (années 70). Créé par Bob Kane et Bill Finger en 1941, il fit sa première apparition dans le troisième épisode des comics World's Finest Comics. Le personnage a été popularisé par l'interprétation de Cillian Murphy au cours des trois films réalisés par Christopher Nolan. Pouvoirs/Capacités L'Épouvantail n'a pas de pouvoirs spécifiques. Étant d'ailleurs de corpulence plutôt légère, il tire parti de ses adversaires par son costume inspirant la peur d'une part et de ses différentes toxines qu'il produit lui-même afin d'éveiller les peurs les plus secrètes chez celui qui a le malheur d'inhaler ledit produit. À forte dose, il n'est pas rare que celles-ci ne soient victimes de fortes liaisons cérébrales. En certaines occasions, il peut se transformer en Scarebeast (l'Épouvantable) ou en Schrocken . Il possède également une technique de combat nommée Danse violente. Équipements/Gadgets Un costume effrayant et des toxines au niveau des bras le plus souvent afin d'éveiller les peurs des gens contaminés. Points faibles Aucun à première vue.

    DANS LES COMICS

    Jonathan est un marginal dès sa plus tendre jeunesse. Rejeté à l’école par ses camarades de par son style rat de bibliothèque avec pour surnom l’Épouvantail, Jonathan voit très rapidement un désir de vengeance naître en lui. Plus que décidé, il conserve son surnom très symbolique à ses yeux et planifie d’épouvantables pièges contre ces derniers. Ce sera la première fois qu’il utilise la peur des gens mais loin d’être la dernière. Professeur en psychologie à l’université de Gotham, Crane se spécialise rapidement en tout ce qui touche les phobies et la peur sous toutes ses formes. Viré pour avoir été accusé d’avoir mis en place des expériences dîtes dangereuses, Crane se sent à nouveau rejeté et tue ses anciens employés. L’Épouvantail est né. Il maîtrise la peur, son costume est terrifiant (inspiré de la fable horrifique The Legend of Sleepy Hollow), le vilain se déchaîne en développant différents gaz afin de susciter la peur chez autrui. Après, il rencontre un vendeur nommé Dodge et lui propose de voler les magasins alentour pour augmenter les ventes de son propre magasin, mais par malchance, Batman et Robin apprennent la supercherie et commencent à se rapprocher de Dodge pour tenter de coincer au plus vite l'Épouvantail. Ce dernier tente alors de supprimer l'homme en question mais les justiciers interviennent et capturent le vilain à temps avant de l'envoyer à la prison d'État de Gotham City . Il ne s'échappe que deux ans plus tard et forme un groupe de bandits pour se faire de l'argent rapidement, mais ce dernier est de nouveau arrêté par les chevaliers noirs alors qu'il tentait de voler un marchand d'antiquités chinoises. À cette époque, l'épouvantail n'a donc rien de notre Épouvantail actuel. Ce n'est qu'un homme faisant des petits coups avec un chapeau sur la tête. Il a une histoire mais pas réellement directement lié à sa psychologie. Sa vraie personnalité ne commence à apparaître qu'à partir du comics The Brave and The Bold, numéro 197 où il crée et utilise un hallucinogène qui provoque de terribles peurs chez ceux qui l'inhalent. Durant la confrontation, Batman non préparé, inhale ledit hallucinogène et se voit incapable de reconnaître ses alliés car selon lui, ils ont tous disparu. Plus un seul n'est là pour l'aider. Désespéré, il se retourne vers d'anciens ennemis notamment Catwoman qui accepte de lui venir en aide. Elle l'aide à arrêter les agissements de l'Épouvantail et redonne la raison à Batman. Actuellement, on ne sait toujours pas ce qui est arrivé au super vilain car ce passage fait partie de l'épopée de Terre 2, partie des univers multiples crée par DC. À partir du Batman numéro 189, l'épouvantail devient beaucoup plus récurrent, surtout durant la dernière année de l'âge d'argent et fait fréquemment parti notamment de l'Injustice Gang. Ironie du sort, enfin, des scénaristes, il a à cette époque une pie du nom de Craw alors que dans l'après-crise, on découvre qu'il a en fait la phobie des oiseaux. En 1986, durant l'après-crise, c'est à dire l'époque moderne, les origines de Crane se voient approfondies notamment dans Batman/Scarecrow numéro 1 qui fait partie de Batman, year one, continuity. On apprend alors que Crane devient, et ce, dès l'adolescence, un obsédé de la peur et de toutes ses formes de manière générale depuis son rejet par ses camarades de classe qui le prennent pour leur tête de Turc, Jonathan étant plus disposé à se focaliser sur les livres ce qui n'est pas une attitude "cool". À 18 ans, l'esprit tourné vers la vengeance, il se rend dans le parking de l'école le soir de la fête de fin d'année, et ce dans son costume de l'épouvantail qui sera dès lors sa marque de fabrique. Il cause alors un accident de voiture qui paralyse Bo Griggs et tue sa petite amie Sherry Squires, deux de ses tortionnaires. Crane découvre alors son penchant qui consiste à faire peur aux gens jusqu'à ce que mort s'ensuive. Dans cette nouvelle version, il est également viré mais pour avoir insulté un élève cette fois. C'est après avoir tué celui qui l'avait viré qu'il commence réellement sa carrière de criminel. Il devient plus tard psychiatre à l'Asile Arkham . C'est là qu'il prend goût à la cruauté d'une part et à faire peur d'autre part. C'est en 2004 que son personnage prend un tournant radical lorsque, manipulé par le Pingouin , il se verra transformé en un monstre rebaptisé pour l’occasion l’épouvantable, Scarebeast en VO. Il sera également transformé durant une période en Schrocken , période durant laquelle il affrontera essentiellement Superman . Il ne retrouvera sa forme humaine que par l'intervention de Batman dans le combat. Plus tard, il rejoindra successivement la nouvelle Secret Society of Super Villains, les Secret Six et la nouvelle Injustice Ligue. Dans One Year Later, son costume change quelque peu afin de coller un peu plus à celui utilisé dans Batman Begins et Dark Knight. En 2005, dans la mini série Batman/Scarecrow, year one, on apprend qu'il est victime du fanatisme religieux de son arrière grand-mère. Abandonné de tous et surtout par ses parents, il commencera dès lors à étudier son comportement vis-à-vis de ses différentes peurs tout en développant une certaine affection pour les corbeaux. Dans Batman R.I.P., plus précisément dans l'arc "Cœur de Silence ", il fait équipe avec Hush (Silence en fr) et enlève un enfant du nom de Collin qui a la phobie des chauves-souris. Dans une grotte, il lui injecte un dérivé du venin de Bane pour qu'il affronte la chauve-souris, le tout, dans l'optique d'occuper le Chevalier Noir le temps qu'Hush élimine Catwoman . Mais l'enfant transformé est maîtrisé et Scarecrow , qui se retrouve seul, est à son tour trouvé et arrêté par la chauve-souris. Dans une série intermédiaire, on le voit en tant que psychiatre avec le Joker . Dans Knightfall, il est l'un des nombreux vilains à s'échapper D'Arkham après l'intervention de Bane . Ne souhaitant pas tomber directement nez à nez avec Batman , il décide de suivre le Joker . Se croyant à l'abri à ses côtés. Après un échec face à Batman, il envoie sa toxine contre le clown afin de savoir quelles sont ses peurs mais en vain! La toxine ne marche pas sur le Joker ! En réponse, ce dernier cognera Jonathan à coup de chaises avant de l'envoyer à Arkham. Récemment, il a décidé de ne plus utiliser son gaz, mais ses ressources de psychiatre pour faire peur aux gens. Ainsi, il a réussi à pousser deux patients de l'Asile D'Arkham au suicide, terrifiant ainsi tout le reste des malades de l'asile. Il utilisera par la suite plusieurs fois cette méthode notamment sur ses Gardiens pour en venir à ses fins. Dans Gotham Underground, il a rencontré dernièrement Hugo Strange , le Pingouin , le Chapelier Fou et Double Face dans l’idée de quitter Gotham sous peine de se voir attraper par le Suicide Squad et Amanda Waller qui font disparaître les vilains les uns après les autres. Mais par malheur, le Pingouin les a trahis et balancé pour avoir les faveurs de le Squad celle-ci profitant de l'opportunité pour tous les arrêter et ainsi faire cesser les activités de certains des plus gros super-vilains de Gotham City . L'Épouvantail reprenant alors les bonnes vieilles méthodes et donc son gaz, s'évade pour faire la rencontre du nouveau Ventriloque (c'est à dire le Ventriloque II, le premier, ayant été assassiné quelque temps plutôt). Cependant, quand le Ventriloque et son gang accusent Scarecrow d'avoir balancé le Suicide Squad, ils attaquent le Iceberg Lounge . Scarecrow les envoie alors dans un piège de Tobias Whale. Mais Whale le trahit, le laissant à moitié mort pour l'exemple et montrer que les hommes masqués ne sont pas les bienvenus dans son nouveau Gotham. On l'a revu également un petit moment sans son masque lors de "Battle for the Cowl #1". Tout d'abord destiné à être enfermé à Arkham, Black Mask lui propose de rejoindre ses rangs pour contrôler Gotham. Lorsqu'on lui demande pourquoi ceux D'Arkham devraient le suivre, ce dernier rétorque que le Batman est mort... Il a rejoint temporairement le corps de Sinestro afin de combattre les Black Lantern. Il y a été choisi durant l'histoire "Blackest Nightmare" présent dans "Untold Tales of The Blackest Night 1". Il s'y présente comme étant "la maître de la peur". De même, lorsqu'il rencontre pour la première fois des Black Lantern, il est l'un des seuls personnages à ne pas paniquer, voir même à immédiatement leur faire face. Son argument est des plus simples. Selon lui, les Black Lantern sont supposés être impressionnants, sont supposés faire peur. Mais lui, l'Epouvantail, n'a peur de rien si ce n'est du Batman ... L’Epouvantail semble s’épanouir au sein du corps de Sinestro et il s’amuse à insuffler la peur autour de lui. Malheureusement, son bonheur est de courte durée car Lex Luthor , contaminé par l’avarice de l’anneau des Orange Lantern, lui vole son anneau de pouvoir. Durant «Brightest Day», il cherche à se venger de Lex Luthor mais sera arrêté par Supergirl et Robin . Notons qu’au cours du combat, son gaz de peur s’est révélé si puissant qu’il a été capable de contaminer la kryptonnienne ; Il fut finalement vaincu et envoyé à Arkham. Durant l’évent «Flashpoint», l’Epouvantail fait une rapide apparition mais il est tué par le Batman de cet univers alternatif.

    Actuellement, reboot DC :

    Il est apparu à ce jour dans deux séries. Il fait tout d'abord une petite apparition aux côtés de nombreux autres Super-Vilains dans Batman #1.
    Ensuite, il est le Super-Vilain principal dans Detective Comics #8. Dans ce numéro il enlève Eli Strange , le fils supposé d'Hugo Strange. Il parvient également à donner une bouffée de son gaz à Catwoman. Ici, ses hommes de mains portent plus ou moins le même masque que lui.
    Il a été ensuite utilisé par le Joker dans Batman #16 afin de ralentir le Chevalier Noir .

    DANS LES SÉRIES TV

    Batman, la série animée Il ressemble beaucoup à celui des comics. Sa première attaque aura été contre l’université de Gotham City qu’il souhaitait alors détruire (Épouvantable Épouvantail , 1x03).


    Les nouvelles aventures de Batman Bien que son design ait changé, le personnage reste là encore plutôt identique. Il souhaitera faire chanter le maire en le menaçant de diffuser une toxine supprimant les peurs de la population la rendant ainsi inconsciente. Batman touché par cette fameuse toxine, c’est en grande partie Robin qui mettra fin à ses agissements (Jamais peur, 1x04). Il revient plus tard mais qu'en personnage secondaire. Il apparaît surtout dans le fameux cauchemar de Batgirl . Celui-ci lui ayant injecté son poison, la jeune fille rêve en effet de sa mort et voit son père le Commissaire Gordon et Batman se faire la guerre. Dans ce rêve, c'est l'épouvantail justement qui tue Batgirl d'un violent coup de canne envoyant la jeune fille dans le vide et atterrir violemment sur une voiture de police. À noter que dans cet épisode apparaît également Bane (Règlement de compte, 1x11)


    Batman La Relève. Absent mais dans le comics dérivé de la série, on apprend que Crane a arrêté ses activités criminelles. Après avoir purgé ses dix années de prison, il s’est mit à écrire ses mémoires. La Ligue des Justiciers. Le personnage aurait dû apparaitre dans la série mais un embargo, posé lors de la sortie de Batman Begins et de The Batman , a empêché les producteurs de l’utiliser lui ainsi que tout autre membre de la Batverse (sauf Batman évidemment). The Batman . Il devait apparaître dans la série animée «The Batman » mais sa participation fut annulée, car les scénaristes ne trouvaient pas l'intérêt de l'y faire participer alors qu'il était déjà dans le film. Batman : The Brave And The Bold. Il apparait dans la série à plusieurs reprises. Il est doublé par Dee Bradley Baker.

    DANS LES FILMS

    La trilogie de Nolan. Il apparaît successivement dans Batman Begins, The Dark Knight et The Dark Knight Rises. Il est interprété par Cillian Murphy.


    Dans Batman Begins, c’est un psychiatre jouant un triple jeu. Il est d’une part un psychologue corrompu qui envoie les hommes de main du mafieux Carmine Falcone à l’Asile d’Arkham plutôt qu’en prison afin de pouvoir par la suite les relâcher plus vite. Il fait passer également discrètement la marchandise de Ra’s Al Ghul parmi celles de Falcone et les déverse pour lui dans les canalisations de Gotham.


    Enfin, il fait ses propres expériences sur les patients d’Arkham de son côté afin de mieux étudier la peur des gens. C’est l’assistante du procureur Rachel Dawes qui se méfiera la première de lui et qui, après deux combats entre ce dernier et Batman , le repoussera à la fin du film. Il sera de retour pour une scène de quelques minutes dans The Dark Knight où il est finalement coffré par Batman alors qu’il deale avec la pègre de Gotham. Cillian Murphy reprend une nouvelle fois son rôle dans le dernier opus de la trilogie de Nolan : «The Dark Knight Rises» et il devient ainsi le seul vilain à être apparu trois fois de suite dans un film Batman (mais également le quatrième de ce film et le seul à être apparu dans les trois films de Nolan). Dans le film, Crane fait partie des milliers de détenus libérés par Bane lorsque ce dernier prend d’assaut la prison de Blackgate . Il devient alors le juge d’un tribunal populaire érigé par la Ligue des Ombres et les voyoux de Gotham. Si il ne porte pas son masque dans le film, il garde son aspect déjanté et ses vêtements (en haillon) sont clairement une allusion aux comics. En tant que juge, il condamne à mort ou à l’exil les opposants au régime de Bane . Notons que les deux options mènent à la mort car l’exil oblige les condamnés à passer par la mer glacée de Gotham, ce qui est impossible et équivaut à un aller simple. Au cours du film, il juge l’assistant de John Dagget : ce dernier choisit comme peine l’exil et meurt immédiatement car il tombe dans l’eau glacée de la ville. Il juge aussi Gordon et ses hommes. Ses derniers choisissent la mort de Crane les condamne à mourir par… l’exil ! Si son destin n’est pas révélé à la du film, on peut penser qu’il est renvoyé à Blackgate avec les autres détenus lorsque Bane et ses sbires ont été vaincus.
    Justice League : Doom. Le vilain n’apparait certes pas dans le film mais le gaz prévu par Batman pour neutraliser Hal Jordon (et utilisé par Vandal Savage) est un dérivé du gaz de peur de maître de la peur. Commentaire : - Il devait également être le vilain principal dans les films suivants Batman et Robin mais au vu des résultats plus que médiocres au box-office, la franchise fut stoppée

    DANS LES JEUX VIDÉO

    Légo Batman Il fait partie de l’équipe du Joker et est vaincu à bord de son avion alors qu'il souhaitait répandre son gaz dans Gotham City . Dans la scène de poker avec les autres membres de l'équipe du Joker , il fera peur à Killer Moth pour le faire perdre. À la fin, lorsqu'il est enfermé, le personnage est à la place d'un vrai Épouvantail c'est-à-dire empalé sur un bâton, les bras tendus et une demi-douzaine de pigeons autour de lui.


    Batman Arkham Asylum Il est l'un des clous du spectacle puisqu'il a la chance d'affronter par trois fois le Chevalier Noir . Ses apparitions sont reconnues pour être les plus mémorables et les plus réussies du jeu. La façon par laquelle on doit le combattre et son design y étant pour beaucoup. Dans le jeu, il est battu pour la dernière fois au 3/4 du jeu mais n'est pas arrêté par Batman proprement dit, mais par Killer Croc qui n'est pas des plus heureux de voir l'Épouvantail sur son territoire.
    Notons que si il n’apparait pas directement dans «Arkham City», Batman découvre plusieurs éléments au cours du jeu (son masque, des messages codés) qui laissent à penser que l’Epouvantail a survécu à sa confrontation avec Killer Croc . Il apparaît également dans DC Universe Online.
    Enfin, il apparaît dans Batman : The Brave And The Bold et plusieurs autres jeux sur Game-Boy et PS1, PS2.

    CITATIONS

    - Je suis l’épouvantail, je suis le cauchemar de Gotham, je suis la peur rouge. - La peur est l'élément qui permet aux sociétés d'exister, c'est ce qui empêche les gens de se livrer à leurs pires impulsions. - La peur, c'est le pouvoir ! - Le seule chose qui importe dans ce monde, c'est la peur elle-même. - Choisissez : la mort ou l'exil ! - Bien, ce sera donc la mort... Par l'exil !