• Crime Alley / L'Allée du Crime

    Créée le Jeudi 26 Juillet 2012
    Modifiée le Samedi 28 Juillet 2012

    BIOGRAPHIE

    L'Allée du Crime, ou "Crime Alley" est un des lieux les plus connus de Gotham City . Ce quartier tient son surnom du meurtre de Martha et Thomas Wayne qui a été commis en son lieu. Le meurtrier, Joe Chill, a laissé en vie comme seul témoin leur fils Bruce, qui a assisté au crime alors qu’il n’avait que 8 ans. Depuis, il s’y rend chaque année pour commémorer la mort de ses parents, et y dépose quelques roses. Cet élément est une constante dans les différentes supports de Batman , que ce soit dans les comics, la série Batman TAS ou dans le jeu-vidéo Arkham City. La rue est aussi le lieu avec le plus de crimes et de délinquances de toute la ville. Avant la tragédie qui s’y est déroulé, c’était encore un lieu bien fréquenté. Depuis, la misère sociale et la criminalité n’ont fait qu’augmenter.



    Localisation.

    L’Allée du Crime est le surnom donné au quartier de Park Row, situé à Gotham City.



    Description.

    L'allée détenant la population la plus pauvre de la ville, elle n'intéresse ni l’administration, ni les catégories aisées. Il faut dire aussi que Bruce Wayne s'est longtemps battu pour qu'elle soit préservée dans en son état. Il veut en quelque sorte protéger son souvenir.



    Principaux lieux et résidents

    - Un cinéma : avant d’être tués, Martha et Thomas Wayne y regardaient le film Zorro, avec leur fils Bruce. C’est en sortant qu’ils furent éliminés. C'est aussi le lieu du combat final entre le Joker et Batman dans le jeu-vidéo Batman : Arkham City.

    - Willis et Catherine Todd : parents de Jason Todd , second Robin . Morts actuellement.

    DANS LES COMICS



    Ce lieu est probablement le plus important du mythe Batmanesque, ou au moins le plus symbolique. Lorsque Bruce a vu ses parents mourir dans l’Allée du Crime, il perdit son innocence et tout ce qui lui restait d’enfance. Il jura alors de venger ses parents en poursuivant les criminels et les délinquants, afin de les amener devant la Justice . Cette croisade est l’essence même de Batman .
    Aujourd’hui, le personnage est persuadé que Bruce Wayne est le masque qu’il porte, que Batman est sa vraie identité. Il dit, par exemple «Bruce Wayne n’est peut-être rien d’autre qu’un masque. Car je suis Batman . Et le reste est un masque ». (Batman 516). En tuant ses parents, le meurtrier Joe Chill, a volé l’enfance de Bruce, en lui laissant seulement un esprit vengeur. Le petit garçon n’existe plus. Il ne reste que l’homme-chauve-souris, la rage et la tristesse.

    Plus tard dans les comics, c’est dans l’Allée du Crime que Batman découvre son nouvel acolyte, Jason Todd. Le gamin tente de voler les pneus de la batmobile alors qu’elle est garée dans l’Allée du Crime. Bruce en fera son nouveau Robin , pour remplacer le départ de Dick Grayson . En plus d'avoir créé Batman, la Rue du crime a amené un Robin .

    Dans le JLA n°0, on voit Superman et Wonder Woman commémoré la mort de Batman dans la Rue du crime . Il faut croire qu’ils ont compris la signification de ce lieu pour l’homme chauve-souris. Il en est de même pour Dick Grayson qui y emmène Damian pour perpétuer la tradition.




    A chaque fois que Gotham City a été reconstruite, Bruce Wayne a tout fait pour que l’Allée du Crime soit conservée en son état. Jusqu’au Batman post-reboot, dans lequel il dit à Damian qu’il est las d’avoir à commémorer la mort de ses parents, d’avoir à revivre la tragédie chaque année. Il préfère dorénavant se souvenir de leur vie en fêtant leur anniversaire de leur mariage. C’est quelque peu paradoxal vu qu’il a sans cesse répété à chacun de ses Robin : « Leçon la plus importante : n’oublie jamais ». Il ajoute aussi qu’il veut laisser cette allée être reconstruite pour les citoyens les plus pauvres.


    DANS LES SÉRIES TV



    Dans la série Batman The Animated Series, Crime Alley est représentée fidèlement aux comics. Que ce soit la misère sociale parfaitement dépeinte, ou le lieu de recueil de Batman , tout y est présent. C’est aussi l’endroit où vit Leslie Thompkins.

    Dans l’épisode « rendez-vous dans la Rue du crime » de la série Batman The Animated Series, Roland Daggett cherche à détruire le quartier de Park Row afin de le reconstruire et de se faire de l’argent. D’abord il tente la négociation, puis la force. Leslie Thompkins et Batman s’y opposent au nom de leurs souvenirs et des gens qui y vivent. Cependant, le Chevalier Noir ne parvient qu’à sauver la rue où sont morts ses parents. A la fin de l’épisode, Batman s’y rend pour y déposer des roses, réconforté par Leslie Thompkins, comme elle l’a fait pendant son enfance.



    Dans la série Batman Beyond, Crime Alley est le lieu de rencontre entre Bruce Wayne et son chien Ace.


    DANS LES FILMS



    Dans le film Batman, réalisé par Tim Burton, les parents de Bruce sont tués à la sortie du cinéma comme dans les comics. Sauf que, ce n’est pas Joe Chill qui est le meurtrier mais le Joker . Ce changement permettra à Bruce Wayne de mettre fin à celui qui a éliminé ses parents.





    Dans Batman Begins, réalisé par Christopher Nolan, c’est à nouveau Joe Chill qui est responsable de l’homicide de Thomas et Martha. L’allée est sale et tagué de toutes parts. Ici, le meurtre des Wayne est dû à une crise économique dont Chill est une des victimes, et pousse les riches de Gotham à aider la ville. En effet, les victimes étaient appréciées par toutes les catégories sociales de la ville. A la différence des comics, les Wayne n’étaient pas au cinéma mais au théâtre, et regardaient un opéra mettant en scène des hommes chauve-souris. Bruce, quelque peu angoissé, demande à son père de quitter la salle. Les parents acceptent, et lorsqu’ils en sortent, ils sont assassinés. Puisque c’est Bruce qui a demandé à sortir, il se sent coupable des conséquences qui ont eu lieu. Cependant, à la différence des comics, il ne s’engage pas tout de suite à poursuivre les criminels. Il lui faut des années de réflexion, pendant lesquelles il comprend que ce n’est pas Joe Hill le responsable, mais les criminels. Ce point-là est parfois reproché à Nolan et fait polémique sur le forum. Alors que dans les comics La vengeance de Batman s’est imposée à lui dès la mort de ses parents, elle est plus forte que lui, tandis que dans ce film elle est le produit d’un raisonnement. C’est une différence négligeable pour certains, importante pour d’autres.

    Dans le film d’animation Batman Under the Red Hood , la Rue du crime est le lieu du combat final entre Batman et son Ancien acolyte Jason Todd , devenu Red Hood . Ce combat a lieu près de l’Allée du Crime. Le Chevalier Noir s’y rend avant l’affrontement et se remémore sa première rencontre avec son fils adoptif. Une scène à la fois émouvante et bien réalisée. C’est ce lieu que Jason a choisi pour dernier pugilat.

    DANS LES JEUX VIDÉO



    Dans le jeu-vidéo Batman Rise of Sin Tzu, Batman se rend aussi dans la Rue du crime pour y déposer des roses. Au souvenir de ses parents, la main de Bruce tremble, puis il serre le poing en signe de rage. A noter que le jeu est adapté de la série Batman the Animated Serie.



    Batman : Arkham Asylum nous offre un aperçu de la rue, lors des Flash -back provoqués par le gaz de l’Epouvantail. Bruce redevient enfant pendant qu'il revit la scène tragique de manière très réaliste. Ce jeu permet aussi d’y affronter des criminels à l’occasion d’un dlc.




    Dans Batman : Arkham City, c’est tout le quartier de Park Row qui est représenté. Dans la Rue du crime , le Docteur Strange a déposé des roses et laissé un enregistrement sonore pour demander à Batman ce qu’il a ressenti lors de la mort de ses parents. On peut y présenter ses hommages, déclenchant ainsi une musique triste et le gain d’un trophée, ou d’un succès, si le joueur attend sur les lieux plus d’une minute. Strange a aussi laissé un mot "It will end where it began", soit, en français, "cela finira là ou ça a commencé". En référence au dernier combat dans le jeu qui se déroule juste à côté de la rue.




    CITATIONS



    « Quel effet cela vous fait-il, Wayne ? De vous tenir sur les pierres sur lesquelles à couler le sang de vos chers parents. Cela vous rend-il triste ? Plein de rage ? A moins que cette tenue vous aide à cacher vos émotions et votre moi réel ? Ooooh, vous êtes un spécimen d’une grande rareté. J’ai hâte de vous découvrir …» (Dr Strange, Arkham City) (Citation aussi présente dans la chanson Panic ! a the disco de Mercenary, pour la bande originale du jeu Batman : Arkham City)

    « D’horribles choses arrivent aux gens dans l'Allée du Crime » (Maggie, Batman the animated series).