Venom (2011-2013) - Venom #1

Venom #1

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - Venom #2

Venom #2

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - Venom #3

Venom #3

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - The Same Coin...

The Same Coin...

Venom (2011-2013)

Venom (2011-2013) - Father's Day

Father's Day

Venom (2011-2013)

Auteurs : Rick Remender, Tony Moore

Le gouvernement a mis la main sur Venom et a réussi à en atténuer les effets négatifs. Il propose alors à l’ancien soldat Flash Thompson de fusionner avec le symbiote pour servir sa patrie. Malheureusement, dès la première mission, tout ne se passe pas comme prévu. (Contient les épisodes US Venom (2011) 1-5, publiés précédemment dans la revue SPIDER-MAN UNIVERSE 1)

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 2 ans

    La couverture est un peu mensongère car ce n'est pas le Venom classique auquel vous allez avoir affaire ici. Flash Thompson, l'ancien bourreau de Peter Parker au lycée, désormais handicapé suite à une blessure de guerre, est le nouveau Venom. Mais un Venom au service de l'armée qui à la moindre erreur peut etre neutralisé par une bombe cachée dans son corps. Un concept très intéressant qui permet de voir Flash et la symbiote sous un nouveau jour et qui est l'oeuvre du duo derrière Fear Agent, Rick Remender (Uncanny X Force, LOW) et Tony Moore (The Walking Dead, Deadpool). La série est sombre, sale mais prenante et permet d'introduire une nouvelle version d'un antagoniste assez secondaire de Spider Man, bien plus dingue et sadique. Pour les fans de Venom, mais pas que !

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 1 an

    Une bonne surprise que cette série. Après des palanquées de mini-séries sans intérêt, Marvel a le bon goût de confier l'écriture de Venom (cette fois-ci avec Flash Thompson à la place d'Eddie Brock dans le symbiote). Et Remender fait ce qu'il sait si bien faire : il torture son personnage en le confrontant à d'horribles dilemmes. C'est sombre, dérangeant, poignant. Bref, ce qu'on n'attend pas forcément d'une série dérivée de Spidey. Cette série a été eclipsée par les autres travaux plus médiatiques de Remender comme le génial Uncanny X-Force mais vous auriez tort de vous priver de ce bonbon au goût très acide.

  • Adrien L.
    Adrien L. Staff MDCU

    il y a 1 an

    Malgré le choix de couverture étrange, et comme le disent les copains (et copine), c'est une très bonne surprise que cette série. C'est violent, ça traite de sujets intéressants et c'est dynamique. Bref, à découvrir !

  • Kit_Fisto

    En 2011, Rick Remender, auteur assez prolifique dans le monde des comics (Dark Horse Comics, Marvel et Image Comics) s'associe à Tony Moore, le dessinateur connu pour avoir débuté la saga Walking Dead chez Image Comics, pour travailler sur le nouveau Venom. Le symbiote appélé Venom s'est emparé du corps de Eugene "Flash" Thompson, ami d'école de Peter Parker et héros de guerre qui a perdu ses jambes au front. Mais ce dernier réussi plus ou moins à le contrôler pendant quelques heures. Un force d'action gouvernementale prend alors le vétéran sous son aile pour l'employer dans des missions périlleuses. Malgré son contrôle sur le symbiote alien, Flash Thompson ne peut le contrôler plus de 24heures au risque d'être totalement sous la coupe de la créature. On suit alors les missions d'un nouveau super-héros, tiraillé entre ses devoirs en tant que soldat et ceux envers sa fiancé, à qui il doit , bien entendu masquer la vérité. Rick Remender nous offre un arc plutôt fun et décomplexé sur la créature anciennement ennemie de Spider-Man devenue une sorte de anti-héros. Les missions successives pour retrouver et détruire une source de vibranium exploitée par l'ennemi le conduiront à affronter successivement Jack'O' Lantern, Kraven le Chasseur et même...Spider-Man. Niveau dessin, Tony Moore livre des planches explosives et virevoletantes entre fusillades et bagarres dantesques. Un style graphique collant parfaitement à "l'Agent Venom" et son univers. En résumé, une histoire fun et décomplexée assez violente où le symbiote Venom n'est plus forcément un ennemi de la Maison des Idées mais un anti-héros assez attachant. Idéal pour rentrer dans l'univers de ce personnage qui a fait son entrée chez les Gardiens de la Galaxie durant le Marvel Now!