Tales To Astonish (1959-1968) - I Challenged...Groot! The Monster From Planet X!

I Challenged...Groot! The M...

Tales to Astonish (1959-1968)

The Incredible Hulk (1968) - Rocket Raccoon!

Rocket Raccoon!

The Incredible Hulk (1968)

Mini-séries Guardians Of The Galaxy - Rocket Raccoon

Rocket Raccoon

Mini-séries Guardians of the galaxy

Mini-séries Guardians Of The Galaxy - The Masque Of The Red Breath

The Masque of the Red Breath

Mini-séries Guardians of the galaxy

Mini-séries Guardians Of The Galaxy - The Book Of Revelations

The Book of Revelations

Mini-séries Guardians of the galaxy

Mini-séries Guardians Of The Galaxy - The Age Of Enlightenment

The Age of Enlightenment

Mini-séries Guardians of the galaxy

Auteurs : Bill Mantlo, Mike Mignola, Keith Giffen, Sal Buscema, Jack Kirby

Avant de devenir membre des Gardiens de la Galaxie, Rocket Raccoon était le plus grand expert en armement de l'univers. Dans ce classique, le célèbre raton laveur enquête sur l'assassinat d'un fabricant de jouets... par un clown d'une entreprise concurrente. Retrouvez aussi les premières apparitions, inédites en France, de Rocket Raccoon et Groot !
(Contient les épisodes US Marvel Preview 7(II) ; Incredible Hulk (1968) 271 ; Rocket Raccoon (1985) 1-4 ; Tales to Astonish (1959) 13(I), publiés précédemment dans la revue MARVEL UNIVERSE (V3) 6, ainsi que 3 inédits)

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 3 ans

    Peu après sa première édition en kiosque, revoilà les origines de Rocket Racoon, en librairie cette fois. Mantlo et Mignola créant un personnage culte, ça donne forcément envie. Seulement voilà, autant il était indispensable de publier ces épisodes après le succès du film, autant il faut avouer qu'il ne s'agit pas de l'oeuvre la plus marquante de Mantlo, et que Mignola était encore débutant malgré son style déjà reconnaissable. Heureusement, Panini a eu le bon goût d'ajouter d'autres episodes, pas forcément meilleurs, mais inédits sur les origines de Rocket et de Groot. A posséder pour le caractère historique de ces épisodes.

  • Nicolarf
    Nicolarf

    il y a 6 mois

    Les origines de Rocket.
    C'est complètement loufoque, ça part dans tous les sens. Mais finalement, entre robot-clown-tueurs, mercenaires, marchands de jouet, fous, race à part entière de policer fascistes... tout arrive à prendre du sens et on peut même y voir une satire, comme une fable.
    Après ne cherchez pas le Rocket des gardiens de la galaxie. Ici il ne tue pas encore à tout va en insultant l'univers entier, car ici il a une copine (stable) pour qui il est un vrai chevalier !
    En termes de narration, c'est super kitch : une bulle narrative qui décrit la case où elle se trouve ponctuée par une réplique qui reprend la première bulle. Tout le monde parle de soi à la troisième personne. Il y a constamment des vannes de tonton relou. Du coup la lecture de cette aventure prend trois plombes. Mais ça ajoute un charme appréciable (façon film nanar).
    Donc l'histoire bien que prenant pied dans un univers sans queue ni tête arrive à lancer (après un chapitre à pédaler dans la semoule) une intrigue qui se laisse suivre. Et on finit par trouver du sens à tout ça.
    Niveau dessin, bah c'est Mignola, mais au début. Donc fan des dessins type Hellboy, votre bonheur ne s'y trouvera pas. Mais malgré des cases bien chargés, surmonter de bulles sans fin, colorés au stabilo, Mignola s'en sort pas mal et reste lisible tout en donnant du caractère au perso non-humains.

    En bref, c'est kitch à souhait, complètement décalé et malgré tout prenant, mais surtout INDISPENSABLE pour les références qu'on peut retrouver chez dans les autres parutions du raton laveur de l'espace.

    P.S. : Les histoire additionnel sont plus là pour le côté collection. Même l'aventure avec Hulk, car bien que Mantelo garde son demi-monde(il arrive à virer l'inutile pour le remplacer par du moins inutile), elle sert à peine à présenter les persos et leur monde, sans rien définir vraiment.