Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 1

Agent of S.W.O.R.D. Part 1

Spider-Woman (2009)

Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 2

Agent of S.W.O.R.D. Part 2

Spider-Woman (2009)

Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 3

Agent of S.W.O.R.D. Part 3

Spider-Woman (2009)

Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 4

Agent of S.W.O.R.D. Part 4

Spider-Woman (2009)

Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 5

Agent of S.W.O.R.D. Part 5

Spider-Woman (2009)

Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 6

Agent of S.W.O.R.D. Part 6

Spider-Woman (2009)

Spider-Woman (2009) - Agent Of S.W.O.R.D. Part 7

Agent of S.W.O.R.D. Part 7

Spider-Woman (2009)

Auteurs : Brian Michael Bendis, Alex Maleev

Brian Michael Bendis et Alex Maleev se retrouvent pour la première fois depuis leur prestation sur Daredevil, saluée par un Eisner Award. Ce nouveau récit complet explosif suit les pas de Jessica Drew, alias Spider-Woman des Avengers, qui découvre sa nouvelle vie d'agent du S.W.O.R.D. !
(Contient les épisodes US Spider-Woman (2009) 1-7)

  • susano-wo
    susano-wo

    il y a 4 ans

    Ce récit annoncé explosif par Panini était censé être une série régulière, et comme vous le voyez, sept petits numéros et puis s'en va. Bref, vous l'avez compris, c'est du Bendis/Maleev, mais ce n'est pas ce qu'ils ont fait de mieux. Nous sommes loin de la qualité de la série lancée en 1978, mais surtout, Jessica Drew est vraiment plus intéressante à suivre du côté de New Avengers.

  • AfA
    AfA Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Le duo Bendis et Maleev nous ont habitué à l'excellence avec leur run sur Daredevil. Ici, ils nous livrent sept épisodes qui, sans être mauvais, restent anecdotiques.

  • scarletspider

    Même si les dessins sont somptueux, le comics ne m'as pas trop plus. Le coté perturbé de Jessica dut au crossover secret invasion est intéressant mais à part cela l'histoire n'avance pas. Tout le long j'ai attendu qu'elle démarre et finalement a la fin, je reste sur ma faim, déçut de cette histoire qui a traînée en longueur sans me permettre de passer un bon moment