Alors que la civilisation est perpétuellement menacée de destruction, l’humanité n’a plus qu’un seul espoir. Ou plutôt deux : les robots Big Guy et Rusty. Et si leur tâche est difficile, leur mission est simple : sauver le monde !

Hystérique, drôle, tendre, loufoque, Big Guy & Rusty le garçon robot est un tourbillon d’action et d’aventure né de la folle créativité de deux génies du 9e Art : Frank Miller et Geof Darrow. C’est aussi et avant tout une lettre d’amour à l’âge d’or de la japanimation – Astroboy et Tezuka en tête –, aux films de monstres géants des années 1950 et à la culture grindhouse.

Retrouvez aujourd’hui en France cette œuvre jubilatoire dans sa toute dernière version, avec les nouvelles couleurs du génial Dave Stewart (Rumble, Hellboy) : une édition grand format de qualité, afin d’apprécier comme il se doit la générosité du dessin de l’auteur de Shaolin Cowboy.

  • AfA
    AfAStaff MDCU

    il y a 1 an

    Génial. Délirant. Monstrueux. Tous les superlatifs sont en dessous de la vérité pour décrire cet ovni. Geof Darrow livre ici ses planches les plus détaillées de sa carrière (et quand on connaît son oeuvre, on sait quel niveau de précision il peut atteindre). C'est tout simplement une tuerie graphique où l'oeil ne peut pas connaître le repos tant il a à admirer. Côté scénario, n'attendez rien d'autre qu'un prétexte à rendre hommage à la culturelle populaire japonaise, avec bien entendu Astro Boy de Tezuka et Godzilla. Miller s'est greffé au projet en écrivant les dialogues mais c'est bien une oeuvre de Darrow, déjantée, excessive et tout simplement sublime.