Urban Comics

Urban Comics

1 / 1 (2019)

  • Ministry
    Ministry

    il y a 8 ans

    10e numéro de JL Dark et 2e numéro avec Jeff Lemire aux commandes. Le moins que l'on puisse dire c'est que Lemire s'en sort carrément mieux que Milligan qui avait tendance à se perdre entre les nombreux personnages et dans des histoires secondaires pas du tout intéressantes. Ici le nouvel auteur se focalise sur John Constantine, ce qui est loin de me déplaire, et réussit à introduire deux nouveaux personnages mais sans jamais nous ennuyer (je dois bien avouer que je soupirais régulièrement en lisant les numéros de Milligan, tellement certains passages étaient lourds et indigestes). On aura droit aussi prochainement, à mon avis, à un approfondissement du personnage de Zatana. Les dessins de Janin sont bons et lisibles, mais loin d'être extraordinaires cela dit Bref, un nouveau départ prometteur pour cette série qui était vraiment en perte de vitesse et, j'espère, un nouveau chef d'oeuvre de la part de Lemire.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Ca va beaucoup mieux pour cette série, même si je trouve qu'elle n'est toujours pas aussi passionnante qu'elle pourrait l'être, l'arrivée de Jeff Lemire fait quand même clairement du bien. Un des éléments qu'on remarque rapidement c'est que la dynamique entre les personnages est meilleure, les dialogues qui vont avec aussi. Les concepts introduits sont plus intéressants que ce qu'on a eu jusqu'à maintenant. Au niveau de l'histoire de manière générale, Lemire prend le temps d'installer son truc et c'est donc encore un peu dur à juger pour le moment mais néanmoins cet affrontement à distance avec Faust n'est pas dégueulasse. Pour Janin, j'ai l'impression de me répéter à chaque fois, c'est joli et clair mais je trouve toujours ça un peu trop statique et pas forcément toujours très réaliste. Espérons que cette série soit enfin sur les bons rails.

  • BartAllen
    BartAllen Staff MDCU

    il y a 8 ans

    Cette série était bonne avant l'arrivée de Lemire mais depuis qu'il est là, c'est encore mieux. L'auteur reprend une idée de Paul Jenkins, qui était le but de la création de l'équipe et on en apprend plus sur la vision de Xanadu. En parallèle, on suit l'équipe dans le manoir des mystères et le personnage de Constantine est mis en avant. L'équipe en découd toujours avec les problèmes liés à Faust même s'il est en prison. J'adore les mises en pages de Janin et ses dessins sont vraiment bons.