Urban Comics

1 / 4 (2019)

Urban Comics

1 / 4 (2019)

Urban Comics

1 / 1 (2019)

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Le grand retour du Dark Knight de Frank Miller n'est peut-être pas aussi épique que l'on aurait pu s'y attendre mais c'est un premier numéro efficace et bien construit, qui nous replonge doucement dans cet univers que l'on avait abandonné depuis quelques années, avec de nombreux éléments communs que l'on reconnaît rapidement, et qui lance ses différentes intrigues pour le moment encore un peu éparpillées mais qui ont du potentiel. Tous les personnages ont le droit à leur moment et l'ensemble fonctionne très bien au niveau du rythme et du dynamisme. Toutes les apparitions de Batman sont très bien orchestrées, notamment la séquence de combat finale, et on retrouve une touche très épique et presque mystique pour le personnage. Andy Kubert s'en sort très bien à ce niveau-là, de belles séquences dans la construction de ses pages et des personnages imposants, pleins de charismes. Son trait, aussi joli soit-il, diffère par contre beaucoup de celui de Frank Miller et on ne retrouve pas la même ambiance que dans les volumes différents, ce qui est un peu dommage. Le cliffhanger de fin de numéro est lui aussi plutôt efficace, même s'il n'est pas forcément des plus recherchés. L'histoire back-up de Frank Miller sur Atom est aussi de qualité, même si elle vaut surtout pour sa fin. La réflexion qu'il amène sur la condition de super-héros et la comparaison avec les icônes que représentent la Trinité est tout de même intéressante. Les dessins de Miller ne sont pas mauvais et passent plutôt bien, on a eu largement pire venant de lui. C'est par contre très sommaire dans les décors et arrière-plans. Un premier numéro de qualité qui fait son boulot en nous ramenant aux côtés de tous ces personnages dans cet univers si particulier. Il sera intéressant de lire la suite et voir où veulent nous emmener les auteurs.

  • Hawkguy
    Hawkguy Staff MDCU

    il y a 4 ans

    Un "Book One" efficace et très mystérieux. Kubert est excellent, on retrouve un trait très Miller, mais du Miller propre. Concernant le scénario, c'est un peu moins bon : on retrouve l'univers TDKR avec un coté un peu plus Girl Power qui fait plaisir, mais l'intro est assez classique, sans enjeux et repose trop sur le cliff final. Et quelle idée d'ajouter des sms au récit ! C'est d'une lourdeur ! Je ne suis donc pas totalement conquis, c'est bien mieux que Strikes Again mais TDK oblige, je serais au rendez-vous pour le #2, en espérant que ça bouge un peu plus.