Batman est confronté à deux nouveaux adversaires: le Shinx et Double Face. L'un est obsédé par les énigmes, l'autre par la dualité. Bruce Wayne a lui aussi fort à faire: il a pris sous son aile le jeune Dick Grayson, un acrobate devenu orphelin.

  • Seyfr
    Seyfr

    il y a 3 ans

    Alors que dire ? Schumacher a tout simplement massacré le travail de Tim Burton. Le scénario est bâclé (pas mauvais sur le fond, mais la forme semble avoir été écrite en cinq minutes), le jeu d'acteurs est limite mais passable. Mention à Jim Carrey qui au lieu d'interpréter le rôle de Nigma, a réussit à inverser la tendance et le Sphinx se retrouver à interpréter du Jim Carrey... Le Riddler est un personnage qui a toujours été sous-employé à mon goût et Carrey lui a retiré le semblant de crédibilité qu'il pouvait rester à ce personnage qui a pourtant un énorme potentiel pour un film cinéma. Avec un budget près de trois fois supérieur au premier volet, les effets spéciaux arrivent bien en-dessous du Batman de 89. Et puis bon sang c'est quoi cette sharkmobile ?

  • Kit_Fisto
    Kit_Fisto

    il y a 3 ans

    Toujours produit par Tim Burton, la licence Batman prend du plomb dans l'aile avec l'arrivée de Joel Schumacher sur la réal'...Bien que j'adore Val Kilmer, je ne le vois pas trop dans ce rôle. Michael Keaton était bien meilleur et Christian Bale parfait dans la trilogie de Nolan ...(je ne parle pas de Clooney dans la suite de celui-ci)... Jim Carrey en Riddler et Tommy Lee Jones en Double Face sont trop caricaturaux...On croirait même que ce dernier n'a rien compris au personnage de Harvey Dent, il nous la rejoue Joker de Jack Nicholson et c'est pas cela du tout. Nicole Kidman et toujours très belle mais c'est le soit belle et tais toi du film. Bref Batman commence sa virée en enfer cinématographique jusqu'en 2005 avec l'arrivée de Christopher Nolan qui reboote la saga.

  • Assra
    Assra

    il y a 3 ans

    Alors, contrairement à la population mondiale, j'ai aimé ce film pour deux raisons : je l'ai découvert étant enfant, donc j'ai bien accroché. Et ensuite, il y a Jim Carrey et c'est un formidable Sphinx !