Baby Doll, amoureuse de Killer Croc, s'allie à lui pour commettre des casses...

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Un épisode alliant deux super-vilain est souvent des plus intéressants, surtout si les deux ont une certaine complicité et si leurs caractères sont réspéctés mais est-ce le cas ici? OUI !!! Baby Doll, de son côté, est la grosse gamine de base lorsqu'elle endosse son rôle, une voix gamine, des réfléxions enfantines ou encore courir après un ballon, la femme a la totale. Killer Croc, malade, gros bourrin de base, est aussi très respecté niveau caractère en faisant passé son intérêt avant celui de sa compagne. Les deux ensembles à présent. Et bien c'est pas mal du tout à nouveau. Bon, le côté "oh je suis amoureux de toi" est basique disons mais d'un autre côté, qui aurait pu l'imaginer? Une femme jouant l'enfant et un crocodile, c'était osé. Mais encore une fois c'était payant, on a droit ici au fameux amour à sens unique. La fille aimant sincèrement son monstre car ils sont tous deux exclus de la société, et le monstre profitant de cette faiblesse pour utiliser son esprit machiavélique à son avantage. Le dénouement de son côté, n'est pas similaire à celui du couple Joker-Harley Quinn. A l'instar d'Harley, Baby Doll, elle, une fois qu'elle se sent trahie, n'est pas butée, acharnée, elle se venge. En effet, une fois qu'elle comprend qu'elle s'est fait avoir, elle utilisera toute son intelligence pour se venger de son ancien amoureux allant jusqu'a détruire une centrale nucléaire et eux avec. Certains trouveront que ceci fait un peu beaucoup après une simple déception amoureuse, mais moi je trouve au contraire, que cela montre jusqu'ou peut mener une déception amoureuse. Les combats sont limités mais assez comique par la présence de la petite fille bien contrasté avec le côté bourrin du monstre. En gros, il manquait vraiment peu pour que j'attribue la note maximale.