Les fêtes approchent sur Gotham City et malheureusement pour Batman, nombreux sont ses ennemis qui ne souhaitent pas passer les fêtes auprès d’un bon feu de cheminé.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Un épisode plutôt original car divisé en partie. La sélection des supers-vilains est plutôt judicieuse puisque se sont trois personnages secondaires ainsi qu’un « habitué » en la personne du Joker, chacun y trouve son intérêt. A noter également que cela va crescendo puisque tout d’abord se sont Harley et Ivy, ensuite Gueule d’Argile et enfin on finit en apothéose avec le Joker. Leurs visions du chaos pour les fêtes sont très différentes également ce qui compense le fait que les combats se voient bien raccourcis. Il y a en effet, si on schématise deux gamines qui veulent faire la fête, un voleur profiteur et enfin un destructeur. A nouveau la variété se fait ressentir et ce à travers tout l’épisode. La première partie de l’épisode est sûrement la moins intéressante car mis à part Wayne tentant désespéramment de ne pas signer les chèques, il n’a rien de particulier, même le combat se voit rapidement terminé. La deuxième avec Gueule d’argile et mieux géré semble t’il avec le fait notamment que l’on ne comprenne que plus tard que les enfants font en fait tous partis du tout de boue de Gotham. Bullock tient également parfaitement le rôle du « comique » de l’épisode et ce n’est pas pour déplaire. Enfin le combat ne met en scène que Batgirl ce qui reste également une originalité (que l’on soit fan du personnage ou non). La troisième partie qui concerne le Joker est également très bien réussie. La scène ou il apparaît à la télé est mémorable, les masques de Joker que porte le public avait aussi un côté décalé plutôt intéressant. Le combat est là aussi rapide mais reste cependant le plus « mouvementé ». Seul la manière dont Batman déduit où se trouve le Joker est un peu grosse, voir un peu osé mais bon… c’est Batman ou ce n’est pas Batman ? La dernière partie et celle qui ne met en place aucun vilain et qui est pourtant la plus intéressante à mon sens. Fini les conflits de base et la victoire du gentil, c’est le côté relationnel du super-héros qui se retrouve au centre de cette quatrième partie. En effet, je crois que c’est l’unique fois ou je vois finalement Batman et Gordon parler d’autre chose que de la pègre de Gotham. Ils sont assis, ils boivent, se détendent, discutent de la nouvelle année. Ils sont très complices et cela fait chaud au cœur de voir que finalement, les deux hommes ne sont pas de simples « collègues de bureau ». Il y a une vraie amitié, cela se ressent et même si Batman coupe tout de même court à l’entrevue (personnage du solitaire oblige), on pouvait ressentir que cette habitude que les deux hommes avaient de se voir le jour de l’an étaient réellement un immense plaisir pour les deux hommes. L’épisode était donc plutôt bon dans l’ensemble et se démarque des autres de par son originalité (comme je l’avais déjà dit) mais également par cette petite touche sentimentale finale à mon sens.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Voilà un épisode fort sympathique ! Qui porte sur les fêtes de fin d’année mais sans vraiment mettre en avant le côté « fête », c’est plutôt des criminels, des attaques, du travail pour Batman. Et oui à Gotham City il n’y a pas de trêves des confiseurs, la criminalité et le danger sont présents non stop et on nous le montre de belle manière. Originalité de cet épisode puisqu’il est divisé en 4 parties, retraçant les jours importants de ces fêtes (sauf le 22 mais ca reste quand même Noël). Notre ami Scarecrow a très bien mis en avant les bons choix dans la diversité des ennemis et de leur « visions » des choses pour les fêtes, ainsi que le fait que cela monte crescendo. D’abord l’esprit des fêtes tout simple, deux femmes qui veulent juste se faire plaisir en s’achetant des cadeaux. Bonne idée aussi de mêler Bruce Wayne à l’affaire. Ensuite mon grand ami Gueule D’Argile qui nous fait un petit numéro en essayant de profiter des fêtes pour commettre des vols en toute discrétion. Bullock, au poil, comme toujours. Puis finalement le Joker qui veut tout faire sauter (évidemment) au moment où tout le monde est le plus en ecstase. Des parties très distrayantes et originales, rien à redire. Puis viens la magnifique dernière partie, les bons sentiments des fêtes sont tout de même là, et oui il fallait bien. Mais c’est superbement exposé en nous montrant un rituel annuel entre Batman et Gordon pour le nouvel an. Un lien qui fait vraiment chaud au cœur entre les deux. Je suis d’accord avec mon collège, c’est la plus belle parti de l’épisode. Nous aussi on espère encore les revoir de nombreuses années. Au final, un épisode vraiment amusant, distrayant, touchant, original, tout ca à la sauce « fêtes de fin » d’années qui met du baume au cœur. Il manque quand même le p’tit quelque chose pour pouvoir qualifier l’épisode d’excellent mais on passe un très bon moment.

  • Batdetective
    Batdetective

    il y a 10 ans

    Un épisode spécialement centré sur Noel, il faut bien l'avouer, c'est assez rare de voir cela dans les séries batman et c'est même le deuxième après l'épisode de Batman TAS: " Joyeux Noël". Cet épisode a aussi une particularité qui lui est propre, il est structuré en scketch et est donc divisé en trois petites histoires qui mettent en valeur un bon nombre de personnages de la galerie de Batman et dresse un tableau de cette deuxième série. Mais bon, passons au commentaire! J'ai bien aimé cet épisode même si je trouve les deux premières histoires moyennes: bon, elles son bien mais il manque un petit quelque chose pour que ca décolle, pour que ca s'emballe. Par contre, j'ai adoré le troisième épisode qui nous montre très sadique qui promet de ne plus tuer après le 1er janvier (mais je serais surpris qu'il tienne sa promesse) et veut donc, avant cela, assassiner le plus de personnes possibles ; de plus, il n'est pas loin de tuer Batman puisqu'il le touche avec une balle. N'oublions pas aussi le final de cet épisode qui mets bien en valeur l'amitité solide entre Gordon et Batman qui chaque année se réunissent dans un café pour boire un verre et célèbrer le nouvel an. Niveau animation, ben c'est complètement dans la lignée de cette nouvelle série et donc c'est plus simple, souple mais j'aime bien, à part peut-être Poison Ivy qui était mieux dans Batman TAS. J'ai apprécié aussi que malgré le fait que l'humour soit présent notamment avec l'esprit de Noel... et bien, cet épisode est assez violent quand on regarde avec la bataille Batgirl/Clayface et la fin quand Batman recoit une balle du Joker: c'est assez rare dans la série tout de même. On retrouve bien sûr tout ce qui fait le charme des fêtes de fin d’année : les incontournables shoppings de dernière minute, le baiser sous le gui, les jouets, les faux Pères Noël, les arbres décorés, les veilles de réveillon et, bien entendu, le compte à rebours avant minuit... Mais aussi des liens et amitiés notamment Harley Quinn et Ivy, Gordon et Batman, Bullock et Montoya... Donc voilà, pour moi un bon épisode qui ne prends vraiment son envol qu'à partir de la troisième histoire. 4/5!