Une intervention de la Police de Gotham City tourne mal. Bullock, Montoya et un nouveau doivent chacun donner leur version de l'histoire.

  • Julien
    Julien Staff MDCU

    il y a 11 ans

    - Un nouvel épisode sans super-vilain mais cette fois ce sont les policiers de Gotham qui sont mis en avant. On a le droit ici à une idée originale dans la narration puisqu’un événement, une descente de la police en l’occurrence, est revue selon les différents points de vue des protagonistes qui y ont participés. (POV qui veut dire Point Of View en anglais, autrement dit points de vus). Les trois policiers en questions sont Bullock, que l’on connait déjà bien, Montoya, qu’on a déjà aperçu et qu’on apprend à connaître et Wilkes, un petit nouveau inconnu au bataillon. Mais autant le dire tout de suite, en dehors de cette originalité, il n’y a pas grand-chose à retenir dans cet épisode. Le premier flashback de Bullock est tout de même très sympa puisque l’inspecteur fidèle à lui-même ne perd pas une occasion pour dénigrer Batman et le faire passer pour un malfrat. Ainsi il raconte que Batman a tout fait capoter et que c’est lui-même qui a sauvé l’homme chauve-souris d’une mort certaine alors que la réalité et tout autre et que bien sûr c’est l’inverse. Le montage images/commentaires est très drôle. Bullock est un personnage que j’aime beaucoup, il apporte non seulement la touche d’humour à la série mais sert aussi de critique par rapport à la police et surtout il représente ceux qui ne voient pas Batman comme un sauveur et qui ne veulent pas de sa présence. Un point important de l’univers Batman. Pour Wilkes, je retiens une chose intéressante, c’est la façon dont il voit Batman. On dirait un gosse qui regarde ça à la télé, et là BAM il sort des éclairs et POUM il se jette sur lui, incroyable !! (voyez dans les répliques). C’est amusant et c’est intéressant de voir quelqu’un presque s’émerveiller devant le spectacle, ca nous rappelle nos jeunes années à regarder cette série. On nous rappelle aussi que même si on est habitué à Batman, il reste tout de même très impressionnant. Pour le point de vue de Montoya, je ne retiens rien de spécial, une banale intervention de Batman qui la sauve. Si ce n’est qu’elle lance quelques piques sympas à Bullock pendant son récit. Voilà pour moi l’intérêt de cet épisode s’arrête là. A 13 minutes à peu près. Ensuite Montoya trouve la planque des brigands d’une façon assez simpliste puis elle aide Batman à les arrêter. J’ai rien contre le personnage de Montoya ni le fait qu’elle soit mise en avant mais je me suis plus ennuyé qu’autre chose devant les combats. Les méchants n’ont eux aussi absolument rien de spécial, qu’ils soient là ou pas c’est pareil. Juste à retenir le petit sourire et le « merci » de Bullock à la fin, quand Montoya lui rend son badge. - Batman est plutôt en retrait dans cet épisode mais ce n’est pas cela qui rend l’épisode très moyen puisque quelque part c’est quand il est le plus présent que l’épisode est plus que moyen. Il a un bon rôle dans les différents flashbacks, puisqu’au-delà de trois points de vue sur l’affaire c’est trois points de vue sur Batman qu’on nous présente. Le premier qui voit Batman comme un méchant et comme un héros illégitime et inutile, le deuxième qui est très impressionné et en admiration et le troisième qui voit le chevalier de l’ombre comme un justicier et allié très utile. C’est une belle idée. Pour la suite c’est du vu et revu, il se fait prendre, il se libère, il se débarrasse de ses ennemis et vive Batman ! - Un épisode plus que moyen donc pour moi dans l’ensemble, il y a quand même des choses remarquables surtout avec les différents flasbacks et aussi l’ambiance du début, très « films noirs policiers ». Bullock sauve l’épisode à mon sens, en plus de l’idée des points de vue. Sinon le plus gros de l’épisode, tout ce qui touche à Montoya, je l’ai trouvé ennuyeux et sans réel potentiel.

  • Jeff
    Jeff Staff MDCU

    il y a 11 ans

    Mouais bon pas grand chose à dire, j'ai le même point de vue que Julien à défaut que je suis moins tolérant que lui. Bon Bullock est marrant c'est vraiment tout ce qu'il y a à retenir de cet épisode. Le principe de l'épisode et peut être original mais la qualité suis pas vraiment pour autant. Quant à l'homme qui veut absolument suspendre les trois flics je l'ai trouvé ridicule. C'était vraiment du n'importe quoi. Le dénouement final quant à lui est lui aussi assez moyen de par les vilains sans charisme aucun. Un épisode qui mérite pas vraiment que l'on s'y attarde dessus en fait.