Rejoignez-nous !
Autoconnect ?
Deviens contributeur MDCU
megabanhome
Le 21 Janvier 2013
[ DC Comics ]
Source : Staff MDCU
WEBTV
[Review VO] Legion Lost #13-16
Enfin un bon arc

Legion Lost touche à sa fin avec le numéro 16 sorti mercredi dernier, et pour cela, voici une review du dernier arc de la série qui a commencé au numéro 13 en octobre dernier.

Cet arc se concentre sur l’affrontement entre la Legion et un nouvel ennemi, Lord Daggor, accompagné de sa monture Thraxx. L’ennemi s’avère puissant et c’est un défilé de guests auquel on assiste. On retrouve Superboy et certains des Ravagers, mais aussi des membres de la Police Scientifique du XXXIe siècle. Le plus grand retour reste celui d’Harvest qui revient avec quelques alliés, dont Warblade.



Mais ce n’est pas cette confrontation qui est le plus intéressant. L’auteur place en effet plusieurs pistes qui auraient pu être explorée par la suite. On apprend que Tyroc est considéré comme un dieu par son peuple car il est né avant sa naissance. On aperçoit d’ailleurs sa tombe avec une date de mort en 201X. Wildfire a toujours des soucis depuis que sa combinaison a été fendue durant The Culling et il lutte pour ne pas se dissiper et mourir. Dawnstar ne sait pas comment avouer à Wildfire qu’elle l’aime. Chameleon Girl se révèle être une espionne et on apprend avec elle qu’il y a un espion au XXIe siècle, ce qui lui fait une mission en plus. Enfin, Gates est très apeuré par l’ennemi et on se demande pourquoi jusqu’au dernier chapitre.

Tom DeFalco a plein d’idée mais elles lui sont venues trop tard et on vient presque à regretter que tout ce qui a été mis en place ne puisse pas continuer, même si une apparition de la Legion dans les pages de Ravagers est tout à fait possible. Le plus dommage est que la série n’a pas de véritable fin. Tout dans cet arc semblait donc promettre de bonnes choses pour l’avenir. Après 11 numéros plus que moyens (on sauvera le numéro 7 qui était très bon), la série semblait avoir trouvé un second souffle. Le développement des personnages durant cet arc donne envie d’en savoir plus sur eux. L’auteur arrive quand même à raccrocher des wagons en faisant des références aux épisodes précédents mais surtout au premier dans le dernier chapitre et qui explique certaines choses. Le retour d’Harvest et l’arrivée des Ravagers est bien menée et ne semble pas forcée. On sent encore une fois que les séries Legion Lost, Ravagers et Superboy sont liées ce qui n’est pas un mauvais point.



La partie graphique est assurée par Pete Woods et Andres Guinaldo. Woods officie sur la série depuis le début, le résultat n’est ni bon ni mauvais mais le niveau est constant depuis le début. La seconde moitié de l’arc dessinée par Guinaldo est, par contre, bonne, notamment les gros plans sur les personnages qui sont magnifiques et très réalistes. Je l’aurais bien vu en dessinateur de façon régulière sur le titre.

La série a vraiment déçu lors de ses premiers numéros, ce qui l’a propulsée dans les plus mauvaises ventes de l’éditeur. Ces numéros viennent un peu tard pour remonter le niveau malgré leurs qualités. Dommage qu’elle s’arrête maintenant
CONCLUSION

Les points forts
-La psychologie des personnages mise en avant
-La réunion des héros
-Les révélations sur certains personnages
Les points faibles
-Le changement de dessinateur
-Pas de vraie conclusion à la série


PARTAGER CETTE ACTU :
COMMENTAIRES (0)