Rejoignez-nous !
Autoconnect ?
Deviens contributeur MDCU
megabanhome
Par Julien
Le 18 Janvier 2013
[ Urban Comics ]
Source :
WEBTV
EN SAVOIR PLUS
BEFORE WATCHMEN #1
Urban Comics
[Review VF] Before Watchmen 1
Ils sont de retour !
Pour la sortie de Before Watchmen, MDCU vous propose l'avis de différents membres du staff sur les différentes séries, histoire de vous faire une idée en détail de ce qui vous attend. C'est parti !






Fitz : Ça y est, c'est parti. Darwynn Cooke ouvre le bal de Before Watchmen et de bien belle façon.
Sans tenter de copier Alan Moore, il impose un nouveau style, plus pulp et moins dépressif mais cela est sans doute du à l'époque.

Personnellement, je trouve cela assez poussif car on introduit chaque personnage en passant en revue l'apparition des premiers masques. Après, niveau graphique, ça tient complètement la route.

Il va falloir voir l'oeuvre dans l'ensemble pour pouvoir apprécier au maximum mais ça démarre pas trop mal.



BartAllen : Je n'ai pas lu Watchmen (c'est sur ma liste de lecture ne me frappez pas), et cette histoire m'a semblé assez inutile. On y voit un succession de double pages qui présente les différents membres des Minutemen, mais rien de plus, on pourra largement prendre le second numéro et ne rien rater.

J'ai beaucoup aimé les dessins de Darwyn Cooke.
Concernant le back-up, je ne pense pas que l'on puisse juger sur deux pages.

J'attends plus de Silk Spectre et Comedian, surtout sur la partie graphique.



Julien : Pour ou contre Before Watchmen, il faut ouvrir ce premier numéro sans trop s’attarder sur ce débat, sans bouder le plaisir de retrouver cet univers mythique et surtout sans tenter de comparer avec l’œuvre de Moore. Si on arrive se mettre dans cet état d’esprit là, on se retrouve face à un très bon comic book. Darwyn Cooke démontre une fois de plus quel grand talent il est en nous offrant un numéro très bien construit et très bien écrit, en plus d’être très beau. Ce premier numéro consiste principalement à présenter chaque Minutemen l’un après l’autre et ce qui pourrait sembler assez ennuyeux s’avère très prenant grâce à une très belle narration et des présentations intelligentes et efficaces. Hollis Mason est au centre de ce titre et on ne l’aurait pas imaginé autrement. Sans rien amener de neuf, ni même démarrer d’intrigue, ce premier numéro de Minutemen fait le boulot et le fait de très belle manière.

Cooke assure aussi aux dessins, évidemment j’ai envie de dire. Dans son style bien particulier, qui donne un côté un peu rétro plus que bienvenu, tout en donnant une nouvelle jeunesse à tous ces personnages. Dessins superbement servis par les couleurs de Phil Noto.

Pas sûr que tous les titres qui vont suivre soient de cette qualité, mais en tout cas Before Watchmen commence très bien.







Fitz : Deuxième titre du préquel et deuxième scénario de Darwynn Cooke.
Pourtant le style est totalement différent de Minutemen et on voit que le bonhomme maitrise son histoire. Au final, on a une sorte de romance adolescente sur fond de crise familiale.

Ça pourrait être banal et moyen mais les dialogues sont bien écrits et surtout les dessins d'Amanda Conner, ponctués par des cases cartoons totalement discordant avec le récit normal donnent une fraicheur inattendu à ce titre. C'est d'ailleurs sans conteste, l'oeuvre la plus aboutie de la dessinatrice avec des décors et des expressions très… Ben expressives.

Sans prendre le parti de coller à Moore, Before Watchmen est pour le moment une saga que je conseillerais à tout le monde: fan ou pas fan.



BartAllen : Un numéro plus sympa à lire que le précédent même si on a une histoire de romance entre deux ados. On voit aussi la relation entre mère et fille. La mère veut absolument que sa fille suive ses pas. C'est l'histoire que l'on connait de Silk Spectre. Mais cet épisode donne plus envie de continuer que celui de Minutemen.

Les dessins d'Amanda Conner sont très beaux mais la mise en page est trop basiques, 9 cases par pages avec quelques variations. J'ai cependant adoré les cases façon cartoon qui m'ont fait rire.



Julien : Eh bien deuxième série de ce Before Watchmen et je dois dire que je ne boude vraiment pas mon plaisir. Encore un numéro que j’ai beaucoup apprécié, dans une ambiance totalement à l’opposée du Minutemen, et le contraste entre les deux est plus que bienvenu. On se retrouve ici dans l’adolescence des années 60, à la « Grease », avec de la romance maladroite et naïve, du sirotage de milk-shakes dans des diners multicolores et de vieilles chansons cultes dont l’air vous reste dans la tête. Ca m’aurait pas choqué de voir débarquer John Travolta et Olivia Newton ! Et installer une ambiance pareille c’est déjà un gros point fort pour ce titre. Mais en plus de ça les relations entre les personnages sont bien écrites et il y a de bons dialogues, surtout entre Laurie et sa mère, qui reste le centre de l’histoire, vraiment bien travaillée.

Au dessin aussi c’est du tout bon, Amanda Conner retranscrit à merveille l’ambiance de ce titre avec des dessins très frais et vivants et en même temps assez cartoons et maladroits par moments. Les couleurs sont extra aussi, c’est très très beau.

J’aurais sans doute mis plus à ce titre si je m’arrêtais là, si je le prenais comme une histoire originale, sauf que ça ne l’est pas. Le gros problème de ce titre est qu’il est estampillé « Before Watchmen » et qu’à ce niveau là, le résultat final est quand même très maigre. Ce numéro n’apporte quasiment rien d’intéressant par rapport à l’œuvre originale, on se contente de reprendre le personnage et d’en faire un peu ce qu’on veut. On peut clairement se poser la question de l’intérêt de ce préquel, même si fondamentalement c’est de qualité.







Fitz : Après une fresque historique et social, des problèmes d'adolescents, voila l'histoire politique de ce Before Watchmen. J'ai un peu l'impression que DC a voulu faire un patchwork de pleins de genres différents et que les auteurs se les sont répartis ensuite mais bon au final, ce titre m'a tout de même séduit.

Je ne sais pas comment l'histoire va se développer par la suite parce que cet épisode pourrait être considéré comme un one-shot tellement il est dense et intéressant. On en apprend plus sur Le Comédien et son passé. Les dessins de JG Jones, même s'ils changent de son style habituel sont très beaux. Que demande le peuple alors? Before Watchmen est toujours une réussite



BartAllen : Enfin un premier numéro très sympa à suivre pour Before Watchmen. J'en attendai beaucoup au vu de l'équipe créative et je n'ai pas été déçu. On en apprend plus sur les relations entre Eddy et JFK. On apprend que l'attentat qui a vu la mort du président est en partie la faute du Comédien. Bref, j'ai hâte de lire la suite pour voir la réaction d'Eddy.

Les dessins de J.G. Jones sont magnifiques.
Vivement le prochain numéro.



Julien : Après deux belles surprises, je n'ai pas du tout accroché à ce premier numéro consacré au Comedian. Azzarello passe plus de la moitié du numéro à mettre en avant la relation entre Eddie et les Kennedy, sauf que j'ai pas compris la moitié de ce qui se disait et que c'était bien trop long. La fin est intéressante mais pas extraordinaire non plus, et là aussi un peu longue. La seule chose que j'ai aimé dans ce numéro c'est la scène d'action quand Eddie rentre dans le tas. Il n'y a vraiment rien de développé ou d'approfondi chez le personnage, ce qui est quand même censé être l'intérêt d'un tel préquel.

Je n'ai pas non plus trop apprécié les dessins de JG Jones que je trouve en très petite forme, par rapport à Final Crisis par exemple. C'est bien en dessous des deux très beaux premiers titres qu'on a eu.







Fitz : Ce titre était celui qui me donnait le plus envie sur le principe: Straczynski au scénario et aux dessins Joe Kubert et son fils Andy. Au final, Nite Owl #1 ne m'a pas déçu mais j'ai du prendre du recul pour vraiment l'apprécier.

Straczynski recoupe avec les évènements de la saga originelle sur beaucoup de points et on en viendrait à penser que c'est lui l'architecte de ces préquelles. Mais ce qui frappe le plus, ce sont les dessins et leur lien avec l'histoire. On suit celui qui deviendra Nite Owl entraîné par son héros et mentor, et on fait un parallèle avec la relation père/fils des Kubert qui dessinent, même si le père ne fait qu'encrer le titre.

Cela donne une profondeur au titre, un second degré de lecture qui peut être comparé à ce que Moore avait fait au départ.

Au final, l'histoire n'est pas passionnante, mais cela fonctionne très bien.



Julien : Après la deception de The Comedian la semaine dernière, on repart dans du très bon ! Nite Owl est mon personnage préféré de Watchmen donc c'est surement le titre que j'attendais le plus et je dois dire que je suis tout sauf déçu. JMS réussi à caser énormément de choses dans ce numéro, à tel point que je me suis demandé si c'était pas un peu rapide parce que ce qu'il couvre en un numéro il aurait largement pu le faire sur les quatre. Mais au final ça offre une lecture vraiment dense et pas du tout pompeuse, ce qui peut souvent être le risque avec ces numéros d'origines. Même si je pense qu'il aurait un peu gagné à s'attarder plus sur la relation avec Hollis, ça reste mon grand regret de ce numéro.

Mais sinon c'est vraiment bien écrit, le personnage est plutôt bien traité et le numéro devient génial lorsque Rorschach débarque, la relation entre les deux est extra et les dialogues sont excellents. J'ai déjà hâte de les revoir ensemble par la suite. On voit aussi d'une certaine manière l'envers du décor d'une des grosses scènes de Watchmen, ce qui est toujours appréciable.

Je suis un peu moins convaincu par les dessins avec un Andy Kubert que je trouve en dessous de ce qu'il a fait récemment, sur Flashpoint notamment. Je pense que c'est en partie dû à l'encrage que j'ai trouvé assez brouillant.

Ça fait 3 séries sur 4 que j'ai beaucoup aimé, pas si mal pour ce Before Watchmen.







Julien : Un numéro assez compliqué à jauger dû au choix de Len Wein de faire de la narration pure tout du long, ce qui au final ne donne pas grand chose de passionnant, même si c'est bien écrit. On nous présente presque toute sa vie et si quelques passages sont intéressants et plutôt bien pensés, comme son enfance, le reste est assez classique voir dispensable quand on connait déjà le personnage. C'est clairement en dessous des autres titres que j'ai aimé et il faudra quelque chose de plus intéressant et original pour les numéros suivants.

Je n'ai pas été fan des dessins non plus, ce style "peinture" est très beau mais j'ai du mal à l'apprécier dans un comic book qui pour moi doit être plus vivant et dynamique.



La note qui suit est basée sur la moyenne des notes individuels de chacun pour chaque numéro et les aspects pdotifs et négatifs essaient de résumer au mieux l'avis général du staff sur ces premiers numéros Before Watchmen.


CONCLUSION

Les points forts
- L'ambiance et la fraicheur de Silk Spectre
- Le punch et les bons dialogues de The Comedian
- L'histoire proche du matériel originel de Nite Owl

Les points faibles
- Le rythme trop lent et un peu poussif de Minutemen
- La narration ennuyeuse de Ozymandias


PARTAGER CETTE ACTU :
COMMENTAIRES (12)
Le 18 Janvier 2013 à 13h57
Je suis un grand fan de Watchmen, et j'avoue, je ne veux pas toucher à Before Watchmen. Je n'aime pas le principe, je n'aime pas le système, j'ai lu la review pour voir ce que des professionnels pouvaient en penser, mais je ne lirai pas l'oeuvre. Je sais, c'est pas bien d'être fermé d'esprit, mais c'est mon choix...
En tout cas, il est bien cet article :)
+1 J'aime
2 personne aime ce commentaire
Le 18 Janvier 2013 à 13h59
Foro > je n'aime pas Watchmen, je me pencherais donc la dessus par curiosité (et vu que c'est un mag ^^) mais je te comprend. Mais je crois que c'est très bien comme comme prélude, les critiques US ont été très bonnes dans l'ensemble.
+1 J'aime
0 personne aime ce commentaire
Le 18 Janvier 2013 à 14h22
Wow j'avais pas percuté qu'il n'y avait pas Before Watchmen Rorschach dans le mag...
+1 J'aime
0 personne aime ce commentaire
Le 18 Janvier 2013 à 14h35
Et ouais conan on a haluciné avec mon vendeur .... Azzarello et bermejo urban a sentie que la librairie c'était mieux :/ je pense
+1 J'aime
conan et 0 personne aime ce commentaire
Le 18 Janvier 2013 à 15h05
Non c'est simplement les 5 premières séries publiées aux USA, je pense qu'Urban respecte l'ordre et que Rorscharch et Dr Manhattan arriveront plus tard dans le mag.
+1 J'aime
2 personne aime ce commentaire