• Maggott

    Créée le Vendredi 24 Juillet 2009
    Modifiée le Dimanche 07 Septembre 2014

    BIOGRAPHIE

    Maggott, de son véritable nom Japheth, est un mutant de l’univers Marvel Comics. Il a été créé par Joe Madureira et Scott Lobdell. On a pu le découvrir pour la première fois dans le numéro 345 de Uncanny X-Men de Juin 1997. Pouvoirs/Capacités Maggott a un système digestif plus que particulier puisque celui se compose d’une cavité vide où sont logées deux limaces techno-organiques : Eany et Meany. Ces deux limaces, grâce à l’utilisation de puissantes enzymes, sont peuvent absorber n’importe quels matériaux, organiques ou non, de la chair humaine à l’acier même. Une fois nourries, les limaces transmettent l’énergie à Maggott qu’elles ont absorbée. La peau du mutant devient alors bleue, signe apparent d’une force et d’une endurance surhumaine pendant un certain temps. Maggott possède également des pouvoirs psychométriques grâce auxquels il est capable de revoir dans son esprit des évènements s’étant passés dans son environnement proche. Maggott est bilingue : il parle l’anglais et l’afrikaans, sa langue maternelle.


    Equipement/Gadgets Aucun, si l’on ne compte les deux limaces qui l’accompagnent et qui sont la cause de son principal pouvoir. Points Faibles Pendant longtemps, Maggott n’a eu qu’un but : celui de retrouver Magneto. D’apparence froide et brutale, il n’hésite pas à se servir de la violence, même quand celle-ci n’est pas nécessaire.

    DANS LES COMICS

    Japheth est né dans un village nommé Ottoshoop, dans la région du Transvaal en Afrique du Sud. Il a grandi là bas, aux ôtés de ses parents et de ses quatre frères et sœurs, dans une petite maison du temps de l’apartheid. Japheth était particulier : il souffrait d’un retard de croissance. De ce fait, il était beaucoup plus petits et chétif que les autres enfants du même âge et ne pouvait pas absorber d’aliments solides. Les médecins pensaient qu’il était atteint d’un cancer de l’estomac. Aussi, le père de Japheth travaillait dur dans une mine d’or, afin de payer les soins et les médicaments nécessaires. Il ne restait donc presque rien pour faire vivre le reste de famille : il apparaissait clairement que Japheth était un poids pour la famille.


    Un soir, le jeune garçon entendit sa mère prier Dieu pour qu’il la débarrasse de son enfant. Désemparé, perdu, Japheth s’enfuit avec la jeep familiale et roula longtemps jusqu’à la panne sèche qui le laissa seul, au beau milieu d’un désert. Il pensait mourir mais son jeune frère Daniel s’était lui aussi glissé à l’arrière de la jeep dans l’obscurité de la nuit. Japheth décida donc de ramener son petit frère au village, à pieds. Cependant, la chaleur eut vite raison des deux jeunes garçons qui tombèrent à terre. C’est alors que Magneto surgit : il s’approcha des enfants et repéra vite que Japheth était un mutant. Il utilisa alors ses pouvoirs pour le lester du mal qui le rongeait de l’intérieur : deux grosses limaces qui était l’expression de ses capacités mutantes. Magneto raccompagna ensuite les enfants au village mais quand ils arrivèrent, ils virent leur mère en pleurs et la maison en train de brûler. L’armée était venue lutter contre une révolte contre l’apartheid et elle avait abattu le frère aîné car il portait un appareil photo. Le père, révolté de douleur, était parti en ville pour le venger. Magneto proposa alors à Japheth de retrouver son père. Il l’emmena en ville et le retrouvèrent : il était face à des soldats. Le jeune mutant supplia alors Magneto de l’aider et de le sauver. Ce dernier tua alors tous les soldats en affirmant la supériorité des mutants. Cependant, devant cette terrible boucherie et la joie des villageois à la vue de telles tortures, Japheth regretta sa demande et rejeta son sauver. Magneto quitta donc l’Afrique en avertissant Japheth sur son pouvoir de mutant et sur la véritable nature des hommes. Japheth, lui, regagna le foyer familial, accompagné de ses deux limaces qu’il avait nommé Eany et Meany. Japheth grandit donc avec sa famille jusqu’au jour où il décida de retrouver son sauveur : Magneto. C’est à ce moment qu’il adopta son nom de mutant : Magott. Ses recherches le conduisirent tout d’abord au Guatemala où on avait aperçu Joseph, un mutant qu’on croyais être Magneto rajeuni. Là bas, Maggott sauve une religieuse qui était poursuivie par un limier mutant parce qu’elle avait soigné Jospeh. Pour le remercier, elle lui apprend que Joseph est partis aux Etats-Unis, à la recherche des X-Men. Maggott prend donc la direction de New York, base des X-Men. En chemin il est agressé par Psylocke persuadé que le mutant veut s’en prendre aux X-Men. L’affrontement entre les deux mutants attire l’attention d’Archangel, le petit-ami de Psylocke. Elle parvient finalement à l’assommer et le téléporte chez elle pour le questionner sur ses intentions. Cependant, quand ils traversent une ombre, les trois mutants sont projetés en Antarctique, dans une citadelle où ils retrouvent les X-Men. Maggott est séparé des deux autres mutants à cause de la téléportation. Là bas, se déroule le pseudo procès de Gambit. A la tête de ce « procès » se trouve Erik le Rouge : Magneto. Maggott se retrouve alors face à Joseph mais celui-ci lui affirme que ce nom n’est plus le sien. Erik le Rouge agresse les deux mutants mais Maggott reconnaît Magneto. Le pseudo procès continue en exposant aux X-Men horrifiés comment Gambit a permis le massacre des Morlocks. Les X-Men prennent la fuite en abandonnant Gambit. Maggott les suit. Tous se retrouvent à l’Institut du professeur Xavier, vidé par l’Opération Tolérance Zéro. Là bas, un groupe de X-Men est regroupé autour de Cyclope et travaillent à lui extraire une bombe prête à exploser, dans son torse. Le Dr Cécilia Reyes parvient à extraire l’engin meurtrier et Maggott la donne à manger à Meany pour ne pas qu’elle explose. Tous les autres X-Men lui sont reconnaissant et lui propose alors de rester avec eux et d’intégrer l’équipe. Maggott accepte et se lie avec les autres nouveaux X-Men, notamment avec Cécilia Reyes pour laquelle il a un faible (malheureusement sans que cela ne soit réciproque), et Joseph. Ayant intégré l’équipe des X-Men, il affronte, entre autres, Saurons, les canadiens Alpha-Flight et l’israélienne Sabra.


    Par la suite, Salem Center est victime d’une vague de meurtres barbares et sans explications. Les X-Men et Maggott lui-même pensent que Meany et Eany sont responsables. Leur propriétaire, honteux, s’enfuit. Cependant Cécilia Reyes et Wolverine savent qu’il n’est absolument pas le responsable. Accompagnés du fauve et de Marrow, ils découvrent que ce sont les démons Ru’Tai qui sont responsables. Tornade, Rocket et Malicia retrouve alors Maggott qui aide les X-Men à lutter contre les démons. Puis, avec les X-Men, il retourne en Afrique pour sauver une amie de Tornade, menacée par le Roi d’Ombre. Enfin, de retour à New York, il se voit proposer par le Fauve d’intégrer l’Académie du Massachussets où sont entraînées les dernières recrues des X-Men : la Génération X. Avec cette nouvelle équipe il affronte Slaughter qui prend la fuite. Maggott décide alors de tout quitter pour traquer ce dernier et entraver ses actes. On eut plus de nouvelles de Maggott des mois durant et on ignore s’il a finalement mis la main sur Slaughter. Il est probable qu’on ne le sache jamais. En effet, des mois après avoir quitté Génération X, il est capturé par le projet Arme X et enfermé au camp de concentration pour mutant de Neverland. Il y retrouve d’ailleurs le Dr Cécilia Reyes, elle aussi captive de l’Arme X. Après une brève inspection par des membres du programme, il est jugé inutile et exécuté dans l’une des chambres à gaz du camp (Weapon X vol. 2 #5). Avant de mourir, il confie l’une de ses limaces à deux enfants, eux aussi détenus, pour qu’ils en prennent soin. Malheureusement les deux enfants, tout comme la limace, finiront par servir de cobayes au généticien maléfique : Mr Sinistre.


    Actuellement Personne n’eut de nouvelles de Maggott pendant des mois et on ne sait pas s’il a jamais mis la main sur le mutant qu’il poursuivait. Maggott fut capturé par le projet de l’arme X et enfermé dans le camp de Neverland, aux côtés de Cécilia Reyes Après une inspection, Maggott est jugé inutile et envoyé dans une chambre à gaz où il est exécuté. Avant de mourir, il confie une de ses limaces à des enfants pour qu’ils en prennent soin mais les deux enfants, comme la limace finiront comme cobayes au généticien Mr Sinistre. On vient de voir réapparaitre Maggott au sein d'une équipe élargie de Maraudeurs, commandée par Mr Sinistre.

    DANS LES SÉRIES TV

    N’apparaît pas.

    DANS LES FILMS

    N’apparaît pas.