• Gotham city

    Créée le Vendredi 04 Mars 2011
    Modifiée le Lundi 08 Septembre 2014

    BIOGRAPHIE

    La ville de Gotham City est connue pour être la ville de résidence du milliardaire Bruce Wayne le jour et celle où Batman veille la nuit. Elle apparaît pour la première fois dès 1940, dans Batman #4. Bien que son design change fréquemment, on s'accorde à dire de manière générale que c'est une ville extrêmement sombre où la violence est omniprésente. Elle est enfin, clairement opposée à Métropolis, celle-ci étant futuriste tandis que Gotham, elle, a un style plus "rétro".

    DANS LES COMICS

    Son nom, apparemment trouvé par Bill Finger, est une référence directe à la ville de New-York, "Gotham" étant, le surnom utilisé au début du 19ème siècle pour désigner la ville. Ensuite, ils ont rajouté un petit "City" derrière pour désigner la ville mais sans trop se mouiller non plus (cette affirmation dépend des sources trouvées).

    Les bases de l'histoire de la ville ont été décrites par Alan Moore et en général on s'accorde pour prendre cette version comme étant l'officielle. Ainsi, la ville de Gotham City aurait été fondée par un mercenaire Norvégien avant d'être récupérée par les anglais. Elle est par la suite le centre de nombreuses batailles lors des différentes guerres ravageant le sol américain. C'est alors que les premières rumeurs de Gotham City en tant que lieu de perdition et de différents rituels occultes naissent. Gotham devient dès lors, la ville à éviter pour tout bon citoyen. Bill Willingham va d'ailleurs plus loin dans cette version et cette idée "d'occulte" en introduisant un être endormi depuis plus de 40.000 ans dans les profondeurs des terres sur lesquelles Gotham City s'élève aujourd'hui.
    La partie historique "close", si l'on bascule vers la situation actuelle, on peut se rendre compte assez facilement que les histoires touchant Gotham City et ses habitants sont plutôt nombreuses. L'un des arcs les plus appréciés étant lorsque Ra's Al Ghul tenta d'inoculer un terrible virus à l'ensemble de la population tandis que l'un des arcs les plus connus étant le méga cataclysme durant le "No Man's land", qui ravagea la ville entière et la sépara du reste des Etats-Unis (tremblement de terre mesuré officiellement à 7.6 sur l'échelle de Richter). Durant cette coupure, les Super-vilains prennent le contrôle de l'ensemble de la ville. Cette dernière est alors divisée en 17 secteurs tenus par Black Mask (dans l'ancien quartier de la mode), Huntress, Killer Croc, le Chapelier Fou, Freeze, Zsasz (le plus petit secteur), le Pingouin (qui y fonde un réel empire), Poison Ivy (Robinson Park), l'Epouvantail, le Ventriloque (le premier Super-vilain à tomber), Double Face (dans le palais justice),... Les policiers tiennent également un secteur et tentent de mettre la pagaille dans les secteurs alentours pour les affaiblir. Sa population en général est peu courageuse, un peu "zombifiée", consciente du danger de l'endroit où ils vivent et de l'immense cimetière que représente la ville pour les tarés qui y vivent. L'adjectif caractérisant le mieux la population devant être "résignée". La ville est donc présente depuis 70 ans maintenant mais n'a pourtant jamais changé de visage ou en de très rares occasions. Gotham City est une ville constamment dirigée par la pègre et autres gangs et dont le seul moyen de défense est Batman, les flics de Gotham étant pour la plupart corrompus. Ainsi, officiellement sous la tutelle du maire, la ville a déjà été plus clairement dirigée par des malfrats (Black Mask, Great White Shark,...), des familles (Falcone, Dimitroy, Maroni, Odessa, Sabatino, Riley et Galante) et des gangs notamment chinois. De nombreux Super-Vilains y ont également laissé leurs marques avec en tête le Pingouin et Double Face. Enfin, il est à noter que Bruce Wayne lui-même a dirigé la ville lorsqu'il est devenu officiellement son maire... soit une journée... Pendant un moment, la ville aura été dirigée par le maire Sebastian Hady et avait été protégée par Dick Grayson et Damian respectivement les nouveaux Batman et Robin. Cette version n'est plus d'actualité depuis l'arrivée du New 52. Actuellement : La ville a été plus que mise en avant dès les premiers numéros de la série principale : Batman. En effet, le Chevalier Noir a pour premier adversaire un groupe de vilains regroupés à travers ce qu'ils appellent "La cour des hiboux". Batman connaissait cette légende urbaine de Gotham mais, pour avoir passé des nuits entières à chercher cette cour, avait conclu qu'il s'agissait d'un mythe. Seulement voilà, rapidement, de nouvelles preuves commencent à fleurir ci et là. Une fois n'est pas coutume, il semblerait que Batman s'était trompé durant tout ce temps... Il semblerait bien qu'il existe "une cour des Hiboux", dissimulée dans les bas-fonds de Gotham City et qui dirigerait toute la ville. C'est également durant cet arc que l'on apprend que la résidence privée la plus chère coûte 58 millons de dollars. Il s'agit d'un building de trente étages détenu par la famille Powers, membre de la Cour des Hiboux. Henry Ballard, qui a vécu dans la ville en 1847, annoncera lorsu'il la reverra en 2012 qu'elle n'a "pas changé", que Gotham City est toujours un lieu de violence. Il est à noter que le nom "Gotham City" a été repris quelques fois ci et là notamment dans le monde de la BD mais que le nom, réutilisé ou non, reste très, très largement lié à DC Comics.

    DANS LES SÉRIES TV

    C'est dans ces séries animés que l'on peut faire le plus de rapprochements avec la ville de New-York. Ainsi, on peut noter la présence d'un Times Square, de la Statue de la Liberté mais aussi quelques musés facilement reconnaissables,... Au niveau de la ville elle-même, elle est toujours fidèle aux comics et ne change pas beaucoup d'une série à l'autre. Les rues sont sombres et dangereuses et les malfrats y règnent en maîtres malgré un Batman vigilant.

    Il faudra attendre 1999 pour voir une ville radicalement différente avec l'arrivée de la série Batman, la relève, qui nous dépeint une ville beaucoup plus futuriste (plus vieille de cinquante ans par rapport aux autres séries animées). L'architecture, nouvelle donc, mélange des tendances gothiques et asiatiques. Néanmoins, on notera la présence quoique rares de certains bâtiments encore de l'époque des comics; parmi eux, bien évidemment, le manoir Wayne, fidèle à lui-même. Dans l'une des dernières séries animées en date, Young Justice, il est dit que Gotham City se situe entre Boston et New-York d'un point de vue géographique. Aussi, en vrac, on notera que la ville n'est jamais mentionnée dans la série Batman des années 60. Elle est par contre citée dans les séries Smallville et Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman.

    DANS LES FILMS

    Dans le premier film Batman, Gotham City est bien évidemment présente. Sombre et menaçante, elle est contrôlée en majeure partie par la pègre puis par le Joker qui en prendra la tête. Les forces de police y sont décrites comme présentes mais inefficaces et quelques fois même "douteuses". La carte utilisée dans le film pour représenter Gotham est en fait la carte de Vancouver mais retournée. Ce film met également en avant une cathédrale, élément pas forcément présent dans les comics.

    Dans le second film, Batman Returns, Burton reprend la même ville que dans le premier opus mais dans un contexte différent à savoir la période des fêtes de Noël. La ville est au coeur de nombreuses tensions politiques. Des tensions d'autant plus présentes que le Pingouin souhaite se présenter comme maire de la ville... Dans Batman Forever, la ville passe au second plan. Le changement le plus brutal étant, qu'avec Burton out, la ville perd de sa sombre splendeur pour devenir un peu plus "clair". Il paraît également qu'il y aurait un cirque qui s'arrête dans la ville de temps à autre... Dans Batman & Robin, la ville perd encore un peu de sa noirceur et gagne par contre au niveau de son côté "déjanté". La ville est à l'honneur dans cet opus de par le nombre de scènes qui s'y passent à savoir la course-poursuite avec Freeze, la course de motos et enfin la décongélation de la ville. C'est également pour la première fois que l'on voit l'Asile d'Arkham dans un film. Dans Batman Begins, la ville reprend de sa symbolique couleur noire. Fini la glace de Freeze et les paillettes à la con du Sphinx. La ville supprime ses côtés "rigolos" pour repasser en mode dangereuse et c'est tant mieux. Il est à noter que des éléments ont été pris de Hong-King, Tokyo, Chicago et New-York pour réaliser l'ensemble de la ville. On notera que par deux fois Nolan prend du recul vis-à-vis des comics. La première fois, c'est au niveau de la position géographique de l'Asile d'Arkham. Normalement située sur une île à l'instar d'Alcatraz, elle est cette fois rattachée à la ville et seulement séparée d'un point. La deuxième fois, c'est pour le Manoir Wayne, que Nolan n'aura pas hésité à faire entièrement flamber.
    A côté de ça, dans The Dark Knight, la suite de Batman Begins, la ville est toujours aussi dangereuse, peut-être même plus, mais nous est présentée essentiellement en plein jour. Là où toutes les scènes importantes de Begins se passaient la nuit, ici, au contraire, la majorité des scènes se passe de jour. Paradoxalement, peu de nouveaux éléments de la ville sont exploitables. Dans The Dark Knight Rises A venir...

    DANS LES JEUX VIDÉO

    La ville est le plus souvent omniprésente dans les jeux-vidéos Batman. Ainsi, dès le premier jeu vidéo sur NES, un stage entier se passe dans les rues de Gotham et un autre dans ses égouts (c'est pas si mal pour un total de seulement cinq stages). De même, comme le premier film de Burton, le combat final contre le Joker se passe au sommet de la cathédrale de la ville.

    Beaucoup d'autres jeux mettent en avant la ville notamment durant les passages de déplacements en Batmobile. Néanmoins, on notera que deux jeux sortent réellement du lot pour rendre hommage à notre bon vieux Gotham. Le premier est Lego Batman (oui, oui, un jeu Lego qui déchire d'autres jeux Batman, c'est faisable) qui malgré sa volonté de tout faire en mode Lego, s'est pas mal crevé à rendre l'univers le plus crédible et agréable visuellement parlant. Le résultat est plutôt pas mal. Enfin, le deuxième jeu est bien évidemment (j'anticipe), Arkham City, prévu pour la fin de cette année 2011. Un jeu où l'essentiel de l'action se passerait au coeur de Gotham City...

    CITATIONS

    - Ville de merde (Bullock) - Cette ville, on croit y avoir tout vu mais elle vous réserve toujours des surprises (Dick Grayson) - J’ai toujours pensé que le meilleur moyen de connaître la ville était de rester près du sol. Mais ce n’est que depuis quelques semaines que j’ai commencé à comprendre combien j’avais tord. Parce maintenant je sais que tu peux passer ta vie entière dans Gotham et ne rien savoir d’elle… (Batman)