• Daily Planet

    Créée le Mardi 17 Mai 2011
    Modifiée le Mercredi 16 Janvier 2013

    BIOGRAPHIE

    Le Daily Planet est un building fictif de l’univers DC connu dans le monde entier pour imprimer l’un des plus grands journaux de Métropolis. Basé dans cette même ville dès sa première apparition dans les comics Superman en 1940, le lieu est connu pour réunir les personnages les plus importants de l’univers Superman : Clark Kent (journaliste), Lois Lane (journaliste), Jimmy Olsen (photographe), Cat Grant (chroniqueuse) le tout sous la direction de Perry White (rédacteur en chef).
    Le building est facilement reconnaissable de par son importante taille mais aussi et surtout pour l’énorme globe sur son toit, un globe d’ailleurs remis à plusieurs reprises à sa place par Superman.

    Le journal change rarement de main néanmoins on peut noter qu’il a déjà été sous la direction de Franklin Stern, Lex et Lena Luthor et même Bruce Wayne.

    Staff :

    • Clark Kent
    • Lois Lane
    • Jimmy Olsen
    • Perry White
    • Lana Lang
    • Cat Grant
    • Ron Troupe
    • Steve Lombard


    DANS LES COMICS



    Les débuts :

    Lors du premier numéro de Superman, Clark travaille dans un journal nommé le Daily Star. Ce n’est qu’après quelque temps d’hésitation avec le « Daily Globe » que le building se voit officiellement nommé « Daily Planet ». Un peu plus tard, il profite des bouleversements provoqués par le multiverse pour expliquer que le Daily Star est en fait le lieu de travail de Clark Kent et de ses amis de la Terre 2 (âge d’or) tandis que le Daily Planet est présenté comme le lieu de travail de notre Superman « à nous », celui de la Terre 1.

    Le journal est important et attire beaucoup de journalistes en herbe, et ce quelles que soient les versions (Clark Kent, Lois Lane, Chloé Sullivan…). Le plus souvent, Clark y décroche son ticket d’entrée en ramenant un article sur les origines de Superman.





    En général, l’ordre de passage des personnages dans le journal est le suivant : George Taylor quitte sa direction pour laisser sa place à Perry White. Lois Lane rejoint le journal suivi quelque temps après par Clark Kent (c’est ici qu'ils se rencontrent) puis enfin Jimmy Olsen, plus jeune. Suivant les versions à nouveau, le journal est racheté ou non par Morgan Edge (cet élément disparaît définitivement cela dit après Crisis on Infinite Earths).

    Post-Crisis :

    Dans la version moderne, le journal est très tôt acheté par Lex Luthor (bien avant l’arrivée du duo Kent-Lane). Lorsqu’il se décide à le revendre, c’est Perry White après avoir convaincu la TransNational Enterprises qui sauve le bâtiment. Sauvé, White passe éditeur en chef. Les premiers grands noms du journal commencent alors à arriver comme Franklin Stern ou encore Sam Foswell.

    Le bâtiment semble alors maudit, attirant sur lui la plupart des monstres rodant à Métropolis et notamment Doomsday. Lex en profitera d’ailleurs pour attaquer le journal puis en reprendre le contrôle mais il le perdra à nouveau quelque temps plus tard au profit de White (il lui revendra pour 1 dollar après un arrangement avec Lois Lane). Peu de temps après, c’est entre les mains de Bruce Wayne qu’il tombera.





    Durant l’arc Y2K et l’intervention de Brainiac, Métropolis change de visage pour en adopter un beaucoup plus futuriste et donc, le Daily Planet aussi avec notamment un globe sur le toit holographique. Mais tout redevient rapidement à la normale.

    On s’accorde également à dire que le plus grand rival du Daily Planet est le Daily Star (où on a pu y apercevoir Jimmy Olsen, Cat Grant et Luthor entre autres).

    Post-Infinite Crisis :

    Le Daily Planet est méchamment touché dès le numéro 2 de Final Crisis par une explosion faite par Clayface. Bien que peu de détails soient montrés, on sait que Lois Lane et quelques autres employés sont gravement touchés tandis que certains y sont même restés. On ne revoit d’ailleurs le bâtiment sur ses pieds ou tout du moins, en état de fonctionner lors du numéro 7.

    Dans la même période, on apprend également que c’est l’interview accordée par Superman à Lois Lane et Jimmy Olsen qui aura donné une grande partie de la renommée du Daily Planet (augmentation des ventes de 700% rien que le jour là).


    Enfin, on sait que le Daily Planet est toujours debout dans les siècles 30 et 31 et que d’ailleurs, Iris West Allen (la femme de Flash à l’époque) y travaille.





    Reboot DC.

    Dans la chronologie des New52, le Daily Planet a été racheté par Morgan Edge et ce dernier l’a fusionné avec sa chaine d’information pour en faire un vaste conglomérat des médias.
    L’immeuble a également été jugé vétuste et a été démolit. La reconstruction débute dans la série et un nouvel immeuble, bien plus moderne et imposant, est érigé.
    Notons que Lois Lane monte en grade et travaille désormais aux côtés d’Edge dans les informations visuelles.
    Si le rachat du Planet satisfait tout le monde, Clark, lui, reste très méfiant quant aux intentions d’Edge.

    Enfin, dans la série «Action Comics», nous découvrons que Clark a commencé sa carrière de journaliste au sein du Daily Star car il jugeait le Planet corrompu. Il ne le rejoint que bien plus tard.


    DANS LES SÉRIES TV



    Dans celle des années 50, le bâtiment utilisé est alors le Los Angeles City Hall.

    Dans Lois et Clark, les nouvelles aventures de Superman, le bâtiment est surtout connu pour ajouter un petit élément dans la mythologie du bâtiment à savoir un mini globe sur la place devant l’entrée du building. Ceci mis à part, le bâtiment est très utilisé puisque Lois et Clark y sont très souvent, mais à côté de ça, il n’est pas vraiment au centre des histoires si ce n’est un achat de Luthor à la fin de la première saison puis un rachat de Franklin Stern.

    Dans la dernière série en date à savoir Smallville, le Daily Planet est rapidement cité, le journal étant le but fixé par Chloe Sullivan, l’un des personnages centraux de la série et qui souhaite être une grande journaliste. Elle y travaille d’ailleurs dans les sous-sols (lieu de travail des journalistes débutants) de la saison 5 et 7. De même, Jimmy Olsen y travaillera durant une saison avant de mourir à la fin de la saison 8. C’est également durant cette période que Clark Kent et Lois Lane y font leurs débuts (en simultané ou presque) tandis que Chloe, elle, quitte les lieux.





    Le bâtiment utilisé pour les scènes extérieures est cette fois le marine Building, situé à Vancouver. Depuis sa première apparition, de nombreux autres personnages y auront travaillé comme Cat Grant, Linda Lake ou encore Tess Mercer et Lex Luthor. Par contre, bien que Perry White soit apparu dans la série, il n’a encore jamais mis les pieds au Planet. Contrairement aux autres séries TV, Smallville donne quelques indices au niveau du bâtiment. Ainsi, on sait qu’il se trouve à Métropolis plus précisément au 355 Burrad St. Smallville, non loin d’un building LuthorCorp.


    DANS LES FILMS



    Il apparaît dans chacun des films et a le même rôle que dans les comics.

    Dans la série de films des années 80, c’est le bâtiment du journal New York Daily News qui est utilisé pour les scènes extérieures tandis que dans Superman Returns, film de 2006, le bâtiment est entièrement redessiné et fait par ordinateur. Les bases du bâtiment sont reprises du célèbre Empire State Building.


    DANS LES JEUX VIDÉO



    Il apparaît dans le jeu Mortal Kombat vs DC Universe en tant que stage.

    Il est possible de le voir dans le jeu DC univers Online