• Calendar Man

    Créée le Mardi 18 Octobre 2011
    Modifiée le Lundi 24 Octobre 2011

    BIOGRAPHIE

    Calendar Man (l’Homme Calendrier), de son vrai nom Julian Gregory Day, est un personnage fictif de l’univers DC.
    Notre homme est apparu pour la première fois dans Detective Comics #259 (en Septembre 1958) et est une création de Bill Finger.
    C’est l’un des nombreux ennemis de Batman mais il apparait malgré tout très peu dans la franchise.
    Il a donc un rôle relativement secondaire mais a été remis au gout du jour par Jeph Loeb et Tim Sale lors des sagas «Un Long Halloween» et «Dark Victory».

    Pouvoirs et Capacités.

    Calendar Man n’a aucun pouvoir. Malgré tout, notre homme est un véritable sociopathe et a une connaissance très accrue des dates du Calendrier Grégorien (nul doute qu’il doit aussi connaitre les dates des autres calendriers universels).
    De plus, il a, dans une certaine mesure, un certain penchant pour le mystère et les énigmes.



    Environnement, costume et gadgets.

    Calendar Man habite à Gotham mais passe, comme la plupart des vilains de la ville, la plus grande partie de son temps à l’Asile d’Arkham.
    Au début, notre homme avait un costume ridicule où il affichait différentes dates du calendrier.
    Avec Tim Sale, Julian devient chauve et adopte un air assez terrifiant.

    Points Faibles.

    Julian n’est qu’un être humain et, en tant que tel, possède toute leurs faiblesses : il vieillit et une simple balle suffit à le tuer !

    DANS LES COMICS



    Julian Gregory Day, plus couramment appelé Julian Day est depuis toujours passionné par le Calendrier Grégorien, ses dates et les thèmes de celles-ci. Déséquilibré, il s’engage dans la voie du crime et adopte le pseudonyme de Calendar Man.
    Il commet des crimes ayant un rapport avec les dates du calendrier.
    Il rencontrera le Chevalier Noir sur sa route et finira souvent vaincu et emprisonné à Arkham.
    Dans Batman # 312 (Juin 1979), il tentera de commettre des crimes ayant un rapport avec les Dieux Nordiques. Il est amusant de constater qu’il ne commet aucun crime le Dimanche car dans le calendrier, ce jour est le jour du repos !
    Malgré tout, ce personnage restera pendant longtemps secondaire et il ne représente qu’une infime menace pour le Justicier de Gotham : il sera même vaincu par un Jason Todd en solo.



    C’est avec Jeph Loeb et Tim Sale que notre homme va être remis au gout du jour et revenir, pendant un temps, sur le devant de la scène.
    Dans «Un Long Halloween», il assiste avec stupeur, amusement mais aussi jalousie, à la venue d’un nouveau tueur en ville : Holiday ! Notre homme tue selon les dates du Calendrier et cela a le don d’intriguer Julian (mais aussi de le rendre profondément jaloux).
    Dans cette histoire, il est bien plus sombre et terrifiant et se la joue même à la Hannibal Lecter lorsque Batman viendra le consulter pour avoir des indices sur les meurtres.



    Il sait qui est l’assassin mais il ne l’avoue pas et préfère garder cette information pour lui.
    A la fin de l’œuvre, Holiday se retrouve enfermé à Arkham et nos deux assassins se confrontent dans une longue joute verbale concernant le Calendrier.

    Dans «Dark Victory», il revient sur le devant de la scène pour manipuler Holiday ! Il avoue alors qu’il a été oublié et que cela est impardonnable !
    Malgré tout, il sera gravement blessé par Sofia Falcone.




    Il refera ensuite quelques apparitions dans le DC-Verse mais elles seront mineures ! Dans un sens, le personnage a connu un âge d’or grâce aux deux œuvres de Loeb.

    La dernière en date est dans «52» où on voit qu’il est arrêté par Batwoman. Il est, depuis enfermé à Arkham.

    En 2011, l’univers DC est rebooté. Il n’y a encore aucune information sur Calendar Man mais nul doute qu’il apparaitra dans ce «nouvel» univers.

    Versions alternatives.

    Calendar Man apparait dans le comics «Batman Beyond».
    Il est ici plus vieux et plus âgé mais tente de tuer le commissaire Barbara Gordon avec une carte de vœu piégée. Batman intervient et déjoue son plan et l’on apprend par la même occasion que Julian est employé par Hush.
    Il sera par la suite assassiné par ce dernier.

    DANS LES SÉRIES TV



    Batman : The Brave And The Bold.

    Calendar Man fait plusieurs apparitions mineures dans la série. On le voit dans “Legends Of The Dark Knight”, “Mayhem of the Music Meister” et “A Bat Divided”.



    On est plus dans la version pré-crisis du personage (et ainsi, on est dans le ton de la série).

    DANS LES FILMS



    Absent.

    DANS LES JEUX VIDÉO



    Batman : Arkham Asylum.

    Calendar Man n’apparait pas en tant que tel dans le jeu mais plusieurs clins d’œil lui sont faits. Sa cellule apparait dans le jeu (on y voit plein de pages du Calendrier affiché sur les murs), il fait l’objet d’une énigme et enfin, sa biographie peut être débloquée (malgré tout, elle ne vaut pas celle que vous êtes en train de lire…).



    Batman : Arkham City.

    Julian Day apparaitra dans le jeu.



    CITATIONS



    «L’Homme Calendrier a été oublié ! C’est inacceptable »

    Suite à venir.