Rejoignez-nous !
Autoconnect ?
Deviens contributeur MDCU
megabanhome
Urban Comics
NOTE :
DATE DE SORTIE : 22/03/2013
PRIX : 28€






Superman pour Demain
SYNOPSIS
Scénario: Azzarello Brian – Dessin: Lee Jim

En 24 heures, 1 million de personnes ont disparu sans laisser de traces : parmi elles, Lois Lane, la femme de Superman, le protecteur de la planète Terre. Quelle est sa part de responsabilité dans cet événement Quelle conséquence cette absence aura-t-elle sur le moral et la volonté du héros ? Un homme d’acier peut-il être brisé ?

(contient Absolute Superman : For Tomorrow)
Contient en V.O
#204 For Tomorrow Part 1
#205 For Tomorrow Part 2
#206 For Tomorrow Part 3
#207 For Tomorrow Part 4
#208 For Tomorrow Part 5
#209 For Tomorrow Part 6
#210 For Tomorrow Part 7
#211 For Tomorrow Part 8
#212 For Tomorrow Part 9
#213 For Tomorrow Part 10
#214 For Tomorrow Part 11
#215 For Tomorrow Part 12
COMMENTAIRES (8)
Le 22 Février 2013 à 09h45
Un Azzarello à la ramasse total, son histoire est décousu et mal construite, certes on voit un Superman plus "humain" dans sa reflexion, mais à plusieurs moment de l'histoire on à l'impression qu'il manque des chapitres tellement les ellipses sont incompréhensible. Malheureusement je ne peux pas me permettre de vous le conseiller, malgré que ce soit l'un des meilleurs boulot de Jim Lee.
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire
Le 22 Février 2013 à 10h47
On va faire, simple et concis : J'ai détesté. Cette histoire est partit dans un trip trop philosophique pour moi. Je me suis fait chier ...
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire
Le 22 Février 2013 à 11h45
C'est beau mais c'est pas très bien écrit dis donc...
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire
Le 22 Février 2013 à 12h26
Un titre très ennuyeux et extrêmement pompeux. Non ce n'est pas du Hickman mais étonnamment du Azzarello. Dommage, si vous voulez lire du bon Superman par la même personne, lisez "Luthor".
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire
Le 22 Février 2013 à 12h43
Un volume en demi-teinte je dirais car Azzarello part quelque peu en cacahuète ici malheureusement.
D'abord, visuellement, Jim "dieu" Lee est à son meilleur niveau et nous offre une prestation impressionnante, éblouissante, bluffante. Bref, du grand art et j'en ai pleuré tellement c'était beau.
Ensuite, sur le plan de la narration et du scénario, c'est là que ça coince. Je ne vais pas reprocher à l'auteur d'être parti dans une histoire humaine et philosophique bien au contraire mais ce que j'y reproche, c'est de s'être perdu en cour de route et d'avoir par la même occasion perdu le lecteur qui a bien du mal à s'y retrouver dans cette narration confuse et hésitante. Après, je ne serai pas aussi négatif que mes compères car il y a tout de même de très bons moments dans cette histoire et les termes abordés sont vraiment intéressants et prêtent vraiment à réflexion. Après, c'est l’exécution qui est confuse et à partir du milieu, j'avoue que parfois, nous n'y comprenons plus rien et que nous avons tendance à décroché.

En conclusion, une histoire qui vaut le coup de part son côté visuel (les fans de Jim Lee seront ravis) mais niveau histoire, c'est très moyen et c'est dommage car il y avait du potentiel. Ainsi, je réserve ce bouquin aux courageux qui braveront les dangers et qui tenteront de cerner le fond du message et de la réflexion de l'ami Azzarello.
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire