Rejoignez-nous !
Autoconnect ?
Deviens contributeur MDCU
megabanhome
Panini Comics
NOTE :
DATE DE SORTIE : 20/02/2013
PRIX : 25.4€






LA GUERRE DE L’INFINI
SYNOPSIS
Auteurs : Jim Starlin, Ron Lim

Le Magus, l'incarnation du côté obscur du héros Adam Warlock, refait surface. Son objectif : remplacer les super-héros par leurs doubles maléfiques et recréer l'univers à son image. Tous les héros Marvel sont de la fête !
(Contient les épisodes US Infinity War 1-6)
L'AVIS DE MDCU PAR susano-wo
La Guerre de l'Infini est une mini-série de six chapitres du début des années 90 écrite par Jim Starlin, le maître du cosmique, et dessiné par Ron Lim, son compère rencontré sur Silver Surfer.
Ce récit fait en quelque sorte suite à la mini-série le Gant de l'Infini, parue à la fin des années 80 et dans laquelle Thanos s'emparait du gant du même nom et Adam Warlock se séparait du bien et du mal en lui, donnant naissance à une nouvelle entité: le Magus.





Nous retrouvons Jim Starlin en grande forme à l'écriture. C'est comme toujours très bien construit avec trois premiers chapitres servant de lead-in de luxe à une seconde partie de récit assez folle où les idées et les scènes d'action s’enchaînent à une vitesse folle.
Comme d'habitude chez Starlin, nous retrouvons ces gargantuesques entités cosmiques faisant passer même Galactus pour un être inférieur. De la même manière, il mêle à cette intrigue qui les dépasse pourtant totalement une bonne partie de la communauté super-héroïque humaine, après tout, c'est leur planète qui est en danger !
La grande force de Starlin dans ce récit en particulier réside vraiment dans ce point. Il pose dans un premier temps différentes intrigues faisant intervenir des groupes de personnages de manière séparée. Nous retrouvons ainsi dans un premier temps quelques héros opposés à des doubles d'eux-même à l'apparence plutôt étrange, ce qui aboutira à une réunion de la communauté super-héroïque. En parallèle, nous suivons Thanos, passé du côté du bien pour sauver son univers, aux côtés des Gardiens de la Galaxie et d'Adam Warlock. Ainsi que le Magus, accompagné d'une copie de Thanos qu'il a lui même créé. Sans oublier le tandem Dr Doom / Kang, qui eux aussi veulent leur part de pouvoir.



Durant trois chapitres, il construit donc toutes ses intrigues en parallèle en veillant à ne pas trop les mélanger. C'est d'ailleurs vers le milieu du récit que ces groupes de personnages vont commencer à se croiser, donnant lieu le plus souvent à de superbes scènes d'action, dont je parlerai un peu plus tard.
Il y a d'ailleurs une vraie progression également dans la seconde moitié dans laquelle on se dirige vers un recoupement de toutes ses intrigues en simultanée pour le bouquet final et le tout est réalisé à la perfection. Les gens ne jurant que par les aventures terriennes de nos héros y trouveront certainement à redire, mais cette fresque cosmique n'en n'est pas moins passionnant et sa construction parfaite.



Bref, vous l'aurez compris, si vous aimez les bonnes histoires un peu folles de grande ampleur, cet ouvrage est fait pour vous ! Le talent de Jim Starlin n'était à l'époque plus à démontré et il déroule ici une histoire dont lui seul a le secret.


Abordons maintenant les aspects qui fâchent. Pour commencer, les dessins de Ron Lim ne sont pas vraiment moches mais je leur trouve un petit problème... ils sont exactement à la croisée des années 80 et des années 90 ! On ne sait donc pas trop sur quel pied dansé et les fans respectifs de ces deux époques sentiront un potentiel inachevé à ce niveau là. Ce qui est totalement déconcertant notamment, c'est une certaine difficulté à reconnaître d'un coup d'oeil certains protagonistes. Même avec l'habitude de les voir à travers les décennies, ceux n'ayant pas un costume suffisamment identifiable ne sont pas reconnaissables à première vue, ce qui est assez dommage.



D'un autre côté, le travail réalisé par Lim sur toute la série est tellement dantesque qu'il nous fait tout de même oublier ces petits défauts. Les splash pages sublimes sont légions, les scènes d'action un régal à suivre, et voir tant de héros rassemblés est un grand plaisir. Pour vous donner une idée du nombre de protagonistes, il y a environ 35 héros terriens (ou extra-terrestres les ayant rejoint de manière récurrente), les Gardiens de la Galaxie, Thanos, Warlock, Magus et "son" Thanos, Galactus et sa bande, les entités cosmiques, ... bref, comme vous pouvez le voir, on approche de la soixantaine de protagonistes récurrents, c'est très très rare et une véritable réussite ! Certes, cela ne vaut pas forcément le "Too Many Avengers" de George Pérez réalisé un peu moins de dix années plus tard, mais c'était déjà une performance d'excellente facture !
Les scènes d'action sont donc explosives et font presque toujours intervenir une vingtaine de personnage minimum, les dessins fournissent donc totalement leur dose de plaisir également.



En ce qui concerne le travail de Panini, nous retrouvons une traduction plutôt bonne, une rapide page introductive replaçant l'histoire dans son contexte et une sympathique galerie de couverture en fin d'ouvrage. Le principal problème que j'ai rencontré durant ma lecture venait cependant plus de la qualité des pages utilisées pour "créer" cet ouvrage. En fait, la numérisation des pages n'est pas tout à fait uniforme et là où certaines sont très nettes, d'autres présentent une sorte de flou étrange. De la même manière, certaine page ont un rendu légèrement bizarre en ce qui concerne les couleurs, ainsi un médecin dont la couleur de peau est noire nous apparaît presque verdâtre. De manière évidente, cela ne provient absolument pas de l'éditeur mais plutôt du matériel leur ayant été fourni pour distribuer cette histoire, et c'est vraiment dommage !


Pour conclure, nous pouvons donc dire que nous retrouvons là un Jim Starlin des grands jours avec une excellente histoire à la construction parfaite pour accrocher le lecteur tout du long. Cette excellente histoire est superbement mise en image par Ron Lim qui excelle dans l'art de représenter des dizaines de personnages différents, parfois au sein d'une même splash page ! Cependant, son style à la croisée des années 80 et 90 ne ravira pas tout le monde. L'ouvrage est également entaché d'une numérisation des pages pas toujours uniforme.



CONCLUSION

Les points forts
- Narration maîtrisée de bout en bout
- Des dizaines de personnages !
- Du cosmique des grands jours
Les points faibles
- Style pas totalement 80's, ni totalement 90's
- Numérisation non uniforme
COMMENTAIRES (2)
Le 22 Janvier 2013 à 10h36
Jim Starlin est le maître de l'univers cosmique chez Marvel. Sauf que cette fois-ci, tout les héros terriens s'en mêlent. Les dessins de Ron Lim n'égalent pas Starlin (selon moi) mais c'est une excellent série.
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire
Le 20 Mai 2014 à 08h59
Note :
Auteurs : Jim Starlin, Ron Lim

Le Magus, l'incarnation du côté obscur du héros Adam Warlock, refait surface. Son objectif : remplacer les super-héros par leurs doubles maléfiques et recréer l'univers à son image. Tous les héros Marvel sont de la fête !
(Contient les épisodes US Infinity War 1-6)

Rejetée par sa bien aimée La Mort, et défait du Gant de l’Infini, Thanos s’est mis à étudier les mystères de l’Univers. Ses études le mènent à découvrir que le Magus, l’avatar maléfique d’Adam Warlock convoite également les pouvoirs du Gant de L’Infini. Le Titan Fou devra s’allier aux héros de la Terre pour empêcher le chaos. Mais l’avatar du mal de Warlock sera-t-il la seule menace pour l’Univers?
Après la Quête de Thanos et Le Gant de l’Infini, nouvelle aventure cosmique par Jim Starlin et Ron Lim. Certes cette 3ème saga complète de L’Infini est parfois complexe, mais c’est tellement bien écrit, bien dessiné et captivant qu’on en redemande. Panini Comics répond à notre attente car bientôt une réédition de la dernière partie cosmique de Starlin et Lim, La Croisade de l’Infini va bientôt sortir.
+1 J'aime
0 personne aime ce commentaire