Rejoignez-nous !
Autoconnect ?
Deviens contributeur MDCU
megabanhome
MDCU > COMICS > ÉDITEUR FRANÇAIS > Urban Comics > Urban Indies > Casanova, au service de l’E.M.P.I.R.E. tome 1
Urban Comics
NOTE :
DATE DE SORTIE : 25/01/2013
PRIX : 15€






Casanova, au service de l’E.M.P.I.R.E. tome 1
SYNOPSIS
Scénario: Fraction Matt – Dessin: Bà Gabriel,Moon Fàbio

Son père, Cornélius, est le Directeur Suprême d’E.M.P.I.R.E., agence internationale chargée de préserver notre chère Terre de toute menace, et ce, de préférence, par les moyens les plus répressifs qui soient. Sa soeur jumelle, Zephyr, incarne l’élite des agent d’E.M.P.I.R.E., et enquête actuellement sur une anomalie dans le continuum espace-temps. La planète entière est sous la juridiction de la famille Quinn, nos vies leur appartiennent, chacune des lois qui régit notre quotidien émane de leur seule autorité. Et Casanova Quinn entend bien les briser, toutes, une à une…
COMMENTAIRES (2)
Le 26 Décembre 2012 à 21h26
Cette série est un gros n'importe quoi. Mais dans ce bordel, Matt Fraction prend un pied dingue et livre une histoire rocambolesque et explosive. En plus, avec les dessins de Fabio Moon et Gabriel Bà, que demandez de plus?
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire
Le 26 Janvier 2013 à 13h58
Note :
J'ai hésité longtemps à ajouter ce comic à ma liste d'achats. L'avoir feuilleté m'a convaincu. Le style est dynamique, psychédélique mais très attirant. On a ici une identité visuelle forte qui ne plaira pas à tout le monde mais, comme le scénario est en plus fichtrement bien ficelé, il serait dommage de passer à côté de cette pépite.

Alors, les comics, ce ne sont pas que des super-héros en costume moulant. On y trouve aussi des espions, des agents infiltrés, une soeur d'espion sexy mais mortelle, des créatures bizarres, des opiacés, des voyages spatio-temporels et autres vilains vêtus de bandelettes... Oui, je sais, vu comme ça, cela ressemble à un grand n'importe quoi. Et pourtant, Matt Fraction arrive à tirer un scénario du tonnerre, qui se met lentement en place (on a un peu de mal à suivre, surtout au début, mais s'accrocher en vaut vraiment la peine) mais qui termine en feu d'artifice, du genre la dernière pièce du puzzle qui donne finalement la vue d'ensemble sur tout le reste.

Comme vous pourrez le constater, cela a été un véritable coup de coeur pour moi. On pourrait certes reprocher quelques cases moins bien finies, un scénario et un dessin qui pourraient rebuter mais ce ne sont, à mon sens, que des défauts mineurs qui ne doivent pas vous empêcher de vous ruer sur ce tome qui inaugure, de la plus belle des façon, le label INDIES (publications d'indépendants).
+1 J'aime
1 personne aime ce commentaire