Rejoignez-nous !
Autoconnect ?
Deviens contributeur MDCU
megabanhome
Glénat
NOTE :
DATE DE SORTIE : 03/04/2013
PRIX : 14.95€
Danger Girl - Revolver
SYNOPSIS
Les drôles de dames de la bd U.S. sont de retour !

Après des années d’absence, les filles de Danger Girl reviennent ! Retrouvez Abbey Chase, Sydney Savage, Silicon Valerie, Deuce et Johnny Barracuda dans de nouvelles aventures, toujours signées Andy Hartnell, le scénariste originel de la série. Danger Girl : Revolver prend la suite directe des aventures dessinées par J. Scott Campbell (qui offre ici de magnifiques illustrations intérieures) pour un nouveau départ et une nouvelle mission liée à une mystérieuse momie péruvienne. L’occasion de retrouver des visages connus mais aussi de nouveaux personnages. Qui est cette nouvelle Danger Girl ? Est-ce une alliée ou une ennemie dont il faudra se méfier ?

Retrouvez tout l’humour et le charme des Danger Girls dans un récit inédit dessiné par Chris Madden, la nouvelle star des comics américains.
L'AVIS DE MDCU PAR Lordo
Au menu du jour, un comics sans prétention, une lecture légère (comme la tenue des femmes présentes). Écrit par Andy Hartnell et superbement illustré par Chris Madden. Attention, j’annonce la couleur, la review ne sera pas longue, tout simplement car c’est une lecture fraîche et surtout très rapide.



Hartnell nous livre une histoire basique dans cette série créée par J.Scott Campbell. Un homme entourée de trois jolies filles qui doivent accomplir des missions (vol de bagues, d’objets sacrés comme Indiana Jones, etc..). Donc rien de transcendant, c’est rempli d’humour, l’histoire va trèèès vite, on se retrouve transporté d’un lieu à un autre à une vitesse folle, on commence par une course poursuite avec un cheval sur un bateau (oui oui), pour finir par un vol dans une ventes aux enchères en passant par la visite d’une grotte historique et une course-poursuite dans un train. Le tout accompagné des retrouvailles de la sœur d’une des Danger Girl.

Bref beaucoup de choses, pour une histoire totalement décomplexée.



Le gros point fort vous l’aurez compris n’est pas la complexité du scénario, mais bel et bien l’aspect graphique totalement cartoonesque et 90’s, on plonge dans notre enfance, dans les premiers comics de Turner/Campbell, des femmes avec des robes échancrées, des tenues très moulantes, le célèbre débardeur qui montre le p'tit bidou et le pantalon vert qui a fait la réputation de Danger Girl. C’est chatoyant, les couleurs sont toujours explosives et claires, les fonds de case sont pour la plupart du temps un aplat de couleurs (parfois accompagné de trame), mais ça ne met les femmes que plus en valeur, croyez-moi. Chris Madden est superbe pour ce genre de récit.

Vous vous en doutez c’est une lectures très sympa. Si vous êtes allergique à Chris Madden, passez votre chemin, mais si vous aimez les petites lectures rapides, brainless et très sympathique, Glénat offre ce que vous aimez !

CONCLUSION

Les points forts
-Les dessins
-Les sublimes covers en bonus
Les points faibles
-La simplicité du scénario
COMMENTAIRES (0)